Kungs : « J’essaye de boucler un nouvel album avant la fin de l’année »

Brice Robert Photographe

Durant la 33ème édition des Eurockéennes, Kungs s’est retrouvé en interview avec nous. Quelques mois auparavant, nous avions déjà échangé avec lui. C’était lors de la Résidence Secondaire, l’événement 100% électronique des Eurockéennes. Nous avions alors réalisé notre Grand Angle sur la vie et la carrière de Valentin. Intitulé sobrement « une aventure passionnelle », différents sujets ont été évoqués. Sa jeunesse, ses amis, le projet du Club Azur ou même son lien avec la technologie. 9 mois se sont écoulés et pourtant, beaucoup de choses ont évolué. Nous étions curieux d’entendre tout ça !

Une situation personnelle totalement nouvelle

L’été bat déjà son plein pour le producteur français, et les dates s’enchaînent. Le plus gros sujet abordé la dernière fois n’était autre que le Club Azur. Le label, déjà reconnu, est officiellement lancé. Un gros projet, auquel Valentin tenait à cœur. Les copains deviennent des artistes, les locaux du label sont terminés et le studio enfin installé. Mais dans tous ces projets musicaux, se cache toujours l’humain. Et en parlant de projet humain, le producteur français se lance officiellement dans celui qui est probablement le plus beau. Valentin est désormais fiancé avec sa chère et tendre Ivanka ! Nos félicitations à eux !

Le succès fou du Club Azur

Durant les semaines qui ont précédé cette interview, le Club Azur a réalisé plusieurs événements. Il y a notamment eu 2 release parties pour fêter l’arrivée des morceaux de Saverio et d’Upsilone. Mais à côté, il y a eu 2 événements à succès : la fête de la musique en plein Paris et une soirée à Versailles. La rue était pleine à craquer pour le premier, et près de 20000 billets ont été vendus pour le deuxième. En peu de temps, l’engouement autour du projet est déjà clair.

Marti : Est-ce que le début « officiel » du Club Azur correspond à ce que tu avais imaginé ou pas du tout ?

Kungs : Il correspond complètement à ce que j’avais imaginé. C’est vraiment un truc de potes et c’est cette même philosophie depuis le début. On fait les choses comme on a envie de les faire, de manière totalement libre et avec le plus de plaisir possible.

Extrait de l’interview avec Kungs

Travailler entre amis, cela pourrait faire rêver. Et pourtant, nos chers amis gardent la tête sur les épaules. Comme toujours avec Kungs, l’aventure est avant tout humaine : on prend le bon, on apprend du mauvais et on recommence. Tout le monde est bien conscient que ce n’est « que le début » et qu’il faut travailler pour la suite.

Je vois ça comme une aventure, qui va durer longtemps, je l’espère ! Là, ce n’est que le lancement, donc on a encore pleins de choses à faire

Extrait de l’interview avec Kungs

Qui sait de quoi l’avenir du Club Azur sera fait ? Pourtant, il réalise déjà des rêves. Saverio, membre du label et ami de Valentin, est natif de Belfort, lieu du festival. Cette année il a été booké au festival et c’était son rêve d’adolescent d’y jouer. En plus, il a pu jouer le même jour que son ami, et l’a d’ailleurs rejoint sur scène. Valentin l’a rencontré dans un club parisien, « La Mano », et la connexion a été immédiate. Il est d’ailleurs fier de son projet musical, et d’autant plus de l’accompagner. Une belle histoire d’amitié !

Un partage musical

Nous souhaitons un beau succès au Club Azur mais nous avions une question importante : et Kungs, dans tout ça ? Lorsque nous lui avons posé la question, le mot « studio » est beaucoup revenu. D’avoir ce studio aux locaux est une véritable aide mais il souhaite surtout en faire un vrai lieu de vie. Il veut accueillir du monde pour créer mais souhaite activement qu’il soit occupé même quand il n’est pas présent. Valentin nous a répondu qu’il avait grandement augmenté sa créativité grâce à ce dernier, mais que ça ne l’empêchait pas de travailler au casque un peu partout.

Il ne faut pas croire que ça change absolument tout et que je vais forcément faire de la meilleure musique grâce à ça, mais en tout cas c’est un confort et c’est vrai que c’est agréable

Extrait de l’interview avec Kungs

En 2023 et au moment où nous avons réalisé cette interview, l’artiste avait sorti 2 titres : « Shadows » et « Substitution ». 2 collaborations excellentes et surtout, très différentes. L’exploration des nouveautés, c’est quelque chose d’inné chez Valentin et c’est pourquoi il ne cesse de se renouveler.

Purple Disco Machine, ça fait très longtemps que je l’écoute, que je le joue, que je suis un grand fan. Je me suis dis que nos 2 mondes pouvaient connecter, j’avais pleins de démos dans mon ordi, dont une qui s’appelait « Rio » […] Il m’a dit « j’adore celle-là », au dessus de cette démo il a rajouté le sample de « Big in Japan » et on a fini le track ensemble !

Extrait de l’interview avec Kungs

Quand on lui demande le processus de création des 2 titres, il nous dit qu’il a simplement envoyé un message en disant « je pense que ça pourrait te plaire ! » et peu de temps après, les collaborations se sont mises en places. Bien sûr, il rajoute en rigolant que ça ne se passe pas toujours comme ça ! Mais l’image de se contacter des artistes qu’on aime pour finalement réussir à travailler avec eux, c’est beau.

Un nouvel album de Kungs pour fin 2023 ?

L’album Club Azur est sorti en mars 2022, environ 5 ans et demi après Layers, son premier. On dit souvent « jamais 2 sans 3″… Alors est-ce qu’un nouvel opus pourrait voir le jour prochainement ? Nous lui avons posé la question !

Marti : Est-ce que tu vas laisser l’été se faire et attendre la rentrée pour de nouvelles productions ?

Kungs : Non non, j’essaye de continuer à bosser mes productions, j’essaye de boucler un nouvel album pour, je l’espère, avant la fin de l’année. J’ai beaucoup beaucoup de musiques, je me suis beaucoup enfermé ces derniers temps avec des producteurs que j’adore […] J’ai rarement été autant inspiré qu’en ce moment !

Extrait de l’interview avec Kungs

Centré sur l’Italodisco, un peu comme l’album Club Azur ? Beaucoup plus mélancolique, comme discuté dans notre Grand Angle ? Un mélange des deux ? Autre chose ? Voilà d’autres questions que nous nous posons désormais. En tout cas, nous n’avons plus qu’à espérer que cette supposition de date pour le troisième album de Kungs soit la bonne !

Votre franc-comtois favori. Heureux de partager avec vous cette passion pour la musique électronique, que ce soit ici ou ailleurs !