Coachella 2024 débute aujourd’hui avec un line-up incroyable

Après des éditions 2022 et 2023 exceptionnelles, à la suite de 2 éditions annulées pour cause de Covid, Coachella est de retour aujourd’hui pour son édition 2024, toujours sur un format de double week-end. Chaque année, le festival américain, que certains pourront trouver trop « m’as-tu vu », arrive à proposer un line up impressionnant, tant par l’immensité de ses headliners, que par la diversité des genres proposés. Au sein de la programmation, un bon quart concerne des artistes du monde électro.

Cette année, on y retrouvera de sacrés artistes électro français : GESAFFELSTEIN, Justice, DJ SNAKE, Folamour ou encore l’Impératrice. Pour le reste, c’est tout aussi énorme : Steve Angello en solo, Charlotte de Witte, John Summit, Dom Dolla, mais aussi John Summit B2B Dom Dolla sous leur projet Everything Always, sans oublier Anyma, Peggy Gou, ARTBAT, Kevin de Vries b2b Kölsch et beaucoup d’autres.

D’ores et déjà portée par un line-up XXL, la programmation de Coachella gagne cette année encore un peu plus en attractivité avec l’annonce très excitante d’une nouvelle stage dont le festival californien a décidé de confier les clés à une shortlist sélective de pointures du genre. Avec une performance par jour au cours des deux weekends, la nouvelle stage “QUASAR” viendra probablement concurrencer les habituelles Sahara et Yuma avec comme argument un set quotidien dont la durée est indiquée comme étant supérieure à 3 heures.

Au menu, les australiens RUFUS DU SOL en DJ Set ainsi que deux gros B2B, progressive et techno, entre Eric Prydz et Anyma, et probablement plus orienté Tech House entre Diplo et Mau P. Le second weekend verra pour sa part les icônes House de Chicago Green Velvet et Honey Dijon performer côte à côte, tout comme une alléchante triplette Jamie xx, Floating Points et le side project Daphni de Caribou, complété par une prestation de l’anglais Michael Bibi.

D’ailleurs, on a la première preview du design de cette ambitieuse “QUASAR” dont la programmation coordonnée d’Eric Prydz et Anyma, ayant déjà proposé des prestations visuelles fortes dans le désert Californien l’an passé, nous inciterait à penser qu’elle offrira un terrain de jeu propice aux visuels ambitieux.