Cap sur la troisième édition de l’Eskape Festival

L’Eskape Festival est de retour en 2024 ! Pour souffler sa troisième bougie, l’édition nommée ‘West Dysnaty‘ promet d’être légendaire. Le festival prendra place sur 3 jours, les 15, 16 et 17 août 2024 à proximité de Caen à Montigny-Sur-Noireau plus exactement. Une fois encore, c’est l’association Hardcore France qui est aux commandes. Après plusieurs soirées à travers la France tout au long de l’année, l’Eskape est le point d’orgue pour le collectif.

Une très belles programmation sur deux scènes

Et cette année, ce sont deux scènes qui vont faire vibrer les nombreux festivaliers présents. La première sera consacrée au Hardstyle et ses sous-genres ainsi qu’au Hardcore. On y retrouvera de très gros noms du moment comme Radical Redeption, Rebellion, Billx, Neko ou bien même Sickmode. Si le Hardstyle est un tantinet trop lent pour vous, aucun problème, le festival saura tout de même vous convaincre ! Le roi Partyraiser sera présent en b2b avec Bulletproof ainsi que le boss Maisouille en b2b avec un autre talent, D-Fence ! Et si c’est encore trop peu pour vous, alors vous serez ravi de voir Dimitri K ou encore Unicorn On K !

La seconde scène, quant à elle, sera dédiée à la Techno. La team de l’Eskape Festival a décidé de marquer le coup avec des artistes d’exception qui parcourent le monde. Le phénomène français I Hate Models sera de la partie pour votre plus grand plaisir. Une aubaine compte tenu de la notoriété grandissante de l’artiste. Il sera accompagné d’Alignment, Creeds & Helen Ka ou encore Silence, le projet de Sköne et Protokseed avec leur son si particulier !

Bien entendu, on retrouvera sur place un camping pour ceux qui arrivent de loin. A noter la présence d’un espace dédié pour ceux qui viennent en camion ou en camping car, ce qui est rare ! Une bonne alternative si vous n’êtes pas fans de la traditionnelle tente. Enfin, de nombreux foodtrucks et diverses animations seront proposés pendant toute la durée du festival. Pour récupérer votre droit d’entrée, ça se passe juste ici. On y vous y croise cette année encore ?