Gaspard Augé offre une parenthèse enchantée avec ‘Escapades’, son premier album

Enfin ! Après plusieurs mois de teasing et de morceaux essaimés au fil des semaines, le premier album solo de Gaspard Augé est enfin disponible. ‘Escapades’, c’est son nom, est un opus de 12 tracks composé par celui qui est, depuis une quinzaine d’années maintenant, la moitié du duo Justice (qu’on ne présente plus). Cette parenthèse solitaire et inattendue sur Ed Banger est donc un petit évènement avant qu’on ne le retrouve aux côtés de Xavier de Rosnay pour le prochain album du groupe, qui est dans les tuyaux… Avant cela, passage en revue des différents morceaux de l’échappée enchantée de Gaspard Augé avec ‘Escapades’.

Avec les clips de ‘Force Majeure’ et ‘Hey’ – les deux premiers sons à avoir été présentés en amont de l’opus – le natif de Besançon a planté le décor. Direction le Bosphore et les plaines de la Turquie, lieux de mythes et de légendes à l’esthétique cinématographique. Une référence au septième art qui n’est pas anodine car Gaspard Augé a dit s’être inspiré de la musique de films des années 70 pour composer ‘Escapades’. Cela s’en ressent avec des morceaux épiques comme ‘Hey’ par exemple, que l’on imagine aisément dans une scène de course poursuite. Idem avec ‘Captain’, track au contraire plus calme qui laisse imaginer un dénouement heureux.

Globalement, on a retrouvé dans ces tracks comme dans la brillante ‘Europa’ (titre dont s’est servi la prestigieuse maison Louis Vuitton pour une publicité…) notamment une touche Justice. De son propre aveu, il est logiquement difficile de se séparer complètement d’un process de composition musicale partagé avec son compère Xavier. Artistiquement, Gaspard Augé s’est accordé à créer son propre univers, sa propre bulle autour de l’album, comme pour marquer une certaine distance et affirmer le caractère « extra-conjugal » de cette aventure en dehors de Justice.

Avec ‘Escapades’, le français nous offre un peu de ‘Rêverie’ comme le dernier track de l’album le laisse à penser. Des rêves tantôt agités comme dans ‘Rocambole’ ou bien tranquille comme avec ‘Casablanca’. Des rêves qui nous laissent agréablement… songeurs, dans un voyage nocturne en plein jour. Un album globalement assez réussi de la part de Gaspard Augé qui montre une nouvelle fois toute l’étendue de sa créativité musicale.

Apple Music

Electron
Responsable House & Top Démo