Release : Gesaffelstein sort un EP surprise, intitulé ‘Novo Sonic System’

Le second album de Gesaffelstein « Hyperion » sorti plus tôt cette année nous avait laissé totalement indifférents, mais nous étions curieux de voir comment le Français allait continuer à faire évoluer sa musique, qui était passé d’une techno agressive, sombre et froide, à un style expérimentale bien plus atmosphérique sur ce dernier album.

Sans faire la moindre promotion préalable, Gesaffelstein dévoile soudainement son tout nouvel EP « NOVO SONIC SYSTEM ». Et malheureusement, bien que moins soporifique que « Hyperion », il peine aussi à convaincre. On sent tout à fait que le producteur a compris s’être planté sur son dernier album en changeant radicalement de style, et propose ici un retour aux origines tout en y apportant du nouveau. Notamment une ambiance rock intéressante assez présente et ce dès le premier titre, au travers des choix de batterie parfois acoustique et de son pattern souvent très typé ska/punk. Mais malheureusement, ça ne suffit pas à relever la sauce de la plupart des morceaux. Un bon exemple pour illustrer le problème est le 4ème titre, « DOOM ». L »hommage que Gesaffelstein y fait à son hit « Pursuit » est évident au travers du lead qui domine tout le titre, similaire mais clairement bien moins inspiré, tout comme le reste du morceau, beaucoup moins énergique, tranchant et torturé que « Pursuit ». Et malheureusement, la plupart des titre, bien que corrects, sonnent effectivement très aseptisés comparés à ce sur quoi le producteur a bâti sa carrière.

Cependant, ne crachons non plus pas dans la soupe, le morceau éponyme de l’EP est la grosse bonne surprise de l’EP, vraie bombe techno hypnotique, épaisse et très efficace. Mention honorable, « METALOTRONIC » boucle très bien l’EP avec une énergie tendue qui monte tout du long jusqu’à son climax muet.

Mike Lévy est clairement en train de chercher sur quel pied danser après les avis très mitigés sur son dernier opus. Il tente ici de renouer avec ses fans d’origine, mais semble peiner à retrouver ce qui faisait la hargne et la détresse de sa musique, ce qui nous fait nous demander si c’est réellement l’évolution qu’il souhaite pour sa carrière.

iTunes

Pitt

Pitt
Rédacteur Bass Music