Alice Reize, jeune talent de la scène techno française, dévoile son premier EP

Chez Guettapen, en plus de couvrir une actualité riche, on aime également mettre en lumière de nouveaux talents made in France. Aujourd’hui, on a décidé de vous parler de Alice Reize. Si ce nom ne vous est pas familier cela pourrait bien changer à l’avenir. Alice est une jeune productrice bretonne. Originaire de Lorient, son terrain de jeu se situe entre des mélodies acides et des basslines transcendantes. Une direction techno / acid donc, dans laquelle elle s’épanouit et souhaite continuer à se développer.

En 2020, alors que le monde se retrouve mis en pause, Alice saisit là l’opportunité qui se présente. Elle sort son premier titre intitulé Alice’s First et prépare déjà ses releases suivantes. Ainsi en 2021, ce n’est pas moins de 7 morceaux qui voient le jour, signés pour un peu plus de la moitié sur Jango Records, le label de Joachim Garraud. On retrouvera également un titre sur la compilation Tektones #9 du label de T78.

L’année 2020 est également propice au développement des livestreams. Alice fera ainsi le choix de mettre en avant sa région dans des lieux uniques comme « La Tour des Vents », à Lorient, face à l’océan Atlantique. Un live qui comptabilise aujourd’hui 20 000 vues et mérite toujours d’être vu et écouté. Après la pandémie, la jeune bretonne a notamment pu se produire en France sur les scènes de l’EMF ou du Warehouse à Nantes, mais également en Belgique.

Aujourd’hui, fin 2023, Alice Reize est de retour avec un nouveau titre : The Reizer. Elle signe là son entrée dans la maison belge Bonzaï Records créé par Yves Deruyter. On retrouve dans cette track une atmosphère très industrielle, avec ce kick lourd par lequel débute le morceau. Le drop, quant à lui, est constitué d’une bassline sur laquelle viennent se poser des notes acid qui renforcent ce côté métallique / industriel. Un titre qui pourrait aisément être glissé dans un set de Charlotte de Witte ou encore d’Amélie Lens.

Ambassadeur Guettapen dans l'Ouest de la France, retrouvez moi en club à Nantes ou à Paris et en festival au travers de l'Europe. Amateur de douceur mélodique et de kick techno, je garde un amour inconditionnel pour les rares pépites électro house qui pointent encore le bout de leur nez.