La scène Hard Music hollandaise à nouveau dans la rue contre les mesures du gouvernement

Si en France et dans quelques pays voisins, des festivals ont eu lieu (notamment Reverze qui a été confirmé), ce n’est pas le cas de nos amis Hollandais. Si la Hollande est connue pour ses énormes festivals, le pays était bien calme cet été. Notamment pour des raisons sanitaires à cause du coronavirus (toujours le même). C’est une pluie d’annulations qui sont tombées sur les Néerlandais et pour les différentes organisations, c’est trop. Le mouvement « Unmute Us » a donc vu le jour.

En effet, le gouvernement reste trop silencieux et ne donne pas assez d’information. En conséquence, ce sont des milliers de job qui risquent de disparaître en plus d’une très grande perte financière qui pourrait voir couler certaines sociétés. Une première manifestation géante avait déjà eu lieu le 21 août dans différentes villes du pays. On y retrouvait tous les corps du milieu du spectacle et presque toutes les sociétés d’événementiel du pays. Et comment on manifeste aux Pays-Bas ? Avec des chars équipés de système son et des plus gros DJ de chaque genre.

Angerfist en b2b avec Miss K8

Rebelote donc pour le 11 septembre avec plus de 2300 organisations et encore plus de ville pour le 11 septembre (la liste est ici). Côté Hard Music, on retrouvera les principaux acteurs du milieu comme Q-Dance, B2S ou encore Master Of Hardcore. On espère sincèrement que les choses bougeront aux Pays-Bas et qu’on pourra refouler les terres de la Hard Music en 2022.

Overdrax
Responsable Hardstyle