Les clubs et festivals britanniques pourraient rouvrir en juin prochain

Le gouvernement anglais vient de l’annoncer. Dans le cadre de sa feuille de route, Boris Johnson pourrait permettre aux clubs et salles de concerts de rouvrir en Juin prochain.

Cette annonce fait suite à 12 mois de fermeture des lieux consacrés à l’événementiel en raison du COVID-19. Ce 22 Février, le Premier ministre offre de l’espoir à ce secteur particulièrement sinistré et surtout peu considéré par les dirigeants anglo-saxons malgré la place singulière qu’il tient au sein du Royaume. Johnson a annoncé que les boîtes de nuit à travers le pays pourraient être rouvertes dès le 21 juin.

Cette décision s’inscrit dans une politique de tests obligatoires que souhaite mettre en place le Royaume-Uni. La réouverture des clubs reste donc sujette au déploiement du vaccin et à la réduction des décès et hospitalisations liées au virus. Le retour aux affaires du secteur événementiel constitue la quatrième étape du plan britannique, synonyme de la suppression totale des mesures de distanciations sociales. Les salles de concert et les boîtes de nuit seraient ainsi libres de fonctionner comme d’habitude.

La semaine dernière, les députés anglais avaient été avertis que la vie nocturne britannique était menacée d’extinction dans l’absence d’action immédiate du gouvernement. Suite à une enquête menée par la Night Time Industries Association auprès de plus de 20 000 entreprises du monde de la nuit, 85% des personnes travaillant dans le milieu envisagent de quitter l’industrie et que 78% des travailleurs du secteur ont, à un certain point au cours des 12 derniers mois, été congédiés. La NTIA a également souligné le fait qu’en moyenne, les entreprises du monde de la nuit avaient été obligées de licencier 37% de leur main-d’œuvre totale. Au second semestre 2020, les clubs et les salles de concert affichaient en moyenne un chiffre d’affaires équivalent à 28% de celui précédent le coronavirus.

AGZ
Responsable recherche et développement