Release : 13 nouveaux tracks sur le label de Grum avec sa compilation, Reactor

Grum est sur une voie royale. En effet, la tête d’affiche des labels Anjunabeats et ZeroThree, dont le talent en termes de Progressive et Trance ne finit plus de nous éclabousser, lançait en début d’année Deep State Recordings, reprenant ainsi le même nom que le premier album de l’écossais sorti en 2019. Depuis, le label a ainsi pu mettre en avant plusieurs talents de la scène en la matière, outre son boss, comme CYA, Tinlicker, ou encore Kane, pour ne citer qu’eux.

Alors que cette période automnale aurait dû être celle de l’ADE, Grum nous présente alors Reactor Vol. 1, une compilation qui met en avant les talents et inspirations qui nourrissent le label. C’est donc avec plaisir que nous découvrons donc 13 morceaux. Et il y a du beau monde : figurent ainsi parmi le line-up de celle-ci la légende John Dahlbäck, Grum (avec 2 compositions), Kane ou encore Pete K. L’ensemble des morceaux se situe dans une veine Progressive House/Trance, ce qui n’est pas pour nous déplaîre. Mentions spéciales au morceau Nyx de Local Dialect, petit bijou Melodic House; ainsi qu’à Kenopsia de Pete K, lequel confirme sa forme du moment et montre qu’une production peut allier puissance et mélodie. Un régal !

Deep State nous offre donc, via ces 13 compositions, de la matière pour combattre notre spleen automnal et l’absence d’ADE. Jetez-vous sur ce Continuous Mix, qui vaut le détour !

Amine
Responsable Tech-house