News : Le groupe ID&T annonce la suppression de 40% de ses effectifs dans le monde

On ne vous apprend rien, les temps sont extrêmement rudes pour le secteur de l’événementiel et l’industrie du spectacle au global. Aucun pays n’y échappe y compris chez nos voisins où se situe les places fortes du secteur comme la Belgique ou les Pays-Bas. Aujourd’hui c’est une bien triste nouvelle qui vient se rajouter au climat d’incertitude qui plane sur l’avenir de notre industrie. Le géant néerlandais ID&T, organisateur entre autres de la production des évènements comme Mysteryland, Defqon.1, Sensation (qui devait faire son grand retour cet été), ou encore Awakenings, annonce la suppression de 40% des effectifs de la société. En effet depuis mars, le cœur de métier d’ID&T, l’organisation d’évents, est au point mort. Selon le PDG, Ritty van Straalen, ce sont des moments très difficiles et très compliqués émotionnellement pour l’entreprise et tous les employés.

L’impact de cette crise est sans précédent. Il faudra peut-être un temps considérable avant que nous soyons de nouveau pleinement opérationnel.

Ritty van Straalen

Malgré le fait qu’ID&T ait recours aux mesures de soutien du gouvernement et a conclu un accord avec trois de ses quatre assureurs, les pertes prennent des proportions énormes et il n’y a pas de point clair à l’horizon. L’entreprise, qui a été fondée par un groupe d’amis dans les années 90, dit qu’elle est en train de se préparer à un scénario encore pire.

On espère de tout cœur une reprise d’activité en 2021, le cas échéant, l’impact sur le secteur de l’événementiel pourrait avoir des conséquences irréversibles, y compris parmi les plus gros groupes.

Source

Loys
Responsable Electro House