TOP 10 : Les Essential Mix préférés de Guettapen

Le TOP 10 du mois est arrivé ! Pour Novembre, nous avons choisi un thème qui nous tient à coeur en raison de son degré de qualité notable dans le monde de la musique électronique, tout en assumant pleinement le côté subjectif de la sélection. Toutes les semaines, la BBC Radio 1 depuis 25 ans l’émission que les mordus d’électro ne loupent pas : l’Essential Mix, présenté par Pete Tong. Et aujourd’hui, l’équipe tient à faire part de ses mixs préférés. Traversons ces 20 heures de musique ensemble.

Tiga (2018)

On commence en trombe avec le boss de Turbo Recordings, Tiga. En cette année 2018, il nous sert un superbe Essential Mix unique dans les textures des sons proposés. On va de la Techno au Disco, de la pop à la House, avec un set très dynamique et des pépites à découvrir. A savourer dans un bon sound system.

DJ Craze (2017)

On enchaîne avec un des boss dans la catégorie World DMC, DJ Craze. Champions à 16 reprises, auteur d’une video que vous avez surement vu où il scratch sur Kayne West, le DJ nicaraguayen nous a livré l’an dernier un mix très éclectique allant de la Dubstep au Hip-Hop, en passant par un peu de Trap et pas mal de Rap. Le tout bien évidemment avec énormément de techniques de scratch, rendant cet Essential Mix très particulier.

Nina Kraviz (2017)

Sous le feu des projecteurs, sa voix résonne dans chaque Essential Mix. Nous plaçons Nina Kraviz dans notre TOP 10 pour la qualité de son set et du choix pertinent de la tracklist qui en fait sa principale force. Sa Techno reste très rétro dans les arrangements mais sonne tellement agréable dans les textures old school et le son vintage provenant de ses vinyles et de son label Trip. Comme pour Tiga, le port d’un casque est recommandé.

Henry Saiz (2017)

Vous ne le connaissez peut-être pas mais cet homme, Henry Saiz, est l’auteur d’une histoire particulièrement bouleversante. Cet Essential Mix raconte, selon Henry, la recherche de sa compréhension de la nature humaine d’après ses multiples voyages et sa volonté de mettre en musique le fruit des recherches sur les liens entre humains et les liens avec le monde qui nous entoure. C’est alors avec un magnifique et percutant mélange de sonorités qui traversent les cultures et les civilisations qu’Henry nous propose un voyage sonore rare et riche.

https://www.mixcloud.com/northernmunky/essential-mix-henry-saiz-30-09-2017/

Justice (2016)

Un peu de français au programme, ca fait pas de mal. Et quoi de mieux que prendre du Justice ? Nous choisissons celui de 2016 pour sa tracklist. Une tracklist très très particulière car elle retrace les multiples influences du duo. De Serge et Charlotte Gainsbourg à Franck Oceans, et de M83 à John Carpenter, ca fait du bien de découvrir ce que nos artistes préférés écoutent et par qui ils sont sont influencés dans leur art.

Âme X Dixon (2016)

Parmi les Essential Mix les plus prisés ever, il y a celui d’un des duos Techno/House les plus qualitatifs du game. En raison de leurs influences et leur longévité, le duo allemand livre, il y a 2 ans, un Essential Mix très riche avec pas mal de titres issus de Innervisions (label de Dixon), Dynamic (de Solomun), et bien d’autre. Un mix de 2 heures qui reste encore à digger, même aujourd’hui.

https://www.mixcloud.com/essentialmixcollection/20160402-essential-mix-ame-x-dixon/

Rødhåd (2016)
Autre grosse tarte de la part d’un allemand, celle bien sale de Rødhåd. Le boss de Dystopian nous avait proposé un mix qui sent le hardware et les drum machines des années 90, comme à son habitude. Le grain qui plane sur l’ensemble de ces 2 heures de musique est absolument notable, avec des titres de Ø [Phase], Markus Suckut, Monoloc ou encore Antigone. Beaucoup de tracks sur Dystopian dont le catalogue se trouve plus sur Bandcamp que sur Beatport. Allez fouiller, ça vaut la peine.

https://www.mixcloud.com/essentialmixcollection/20160227-essential-mix-r%C3%B8dh%C3%A5d/

Ed Banger (2015)

Avec un mix très atypique à l’image de Ed Banger, 3 de nos figures de proue françaises sont se distingués pour ce petit voyage musical. En effet, Buzy P, Para One et Cassius avaient fait impression en 2015 avec cette sélection représentative du savoir-faire tricolore. Du SebastiAn, Breakbot, Gesaffelstein, Dimitri From Paris, DJ Falcon ou encore du Motorbass, la fine fleur de la musique électronique à la française s’est montré au monde avec la visibilité qu’offre la BBC Radio 1. La French Touch vit encore aujourd’hui.

Spor (2015)

On vire sur la Drum & Bass un peu. Spor, que nous connaissons mieux en tant que Feed Me, dévoile son alter-ego, qui existait bien avant Feed Me, au cours du mix le plus énervé de cette sélection. L’occasion pour lui de dévoiler, à l’époque, son album « Caligo ». On notera aussi son remix mythique de « Stampbox » ainsi que la track absolument hallucinate du défunt et regretté Apex aka Robert Oaks, intitulé « Same Old Blues ».

Prydz X Olander (2015)

On termine avec un Essential Mix bien Progressive House en la personne d’Eric Prydz et Jeremy Olander. A l’époque, le duo avait mitraillé d’IDs : « Tajlis Funk », « Dare U », « Trippleton » pour l’un, « Bullies », « Pinkerton », et une Private Remix absolument colossale de « Liberate » pour l’autre, le tout imprégné d’une vibe Progressive House flirtant avec la Techno de temps à autre, et vous obtenez une histoire de 2 heures ultra-cohérente.

 

Et vous, quels sont vos Essential Mix préférés et pourquoi ?

 

La Team Guettapen

Scorch
Responsable Techno & Production