Interview : « Silent Party » ou l’art de faire la fête autrement

Visit QuietEvents.com for weekly parties

Vous avez sûrement déjà entendu parlé de ces soirées étranges où résonnent des voix mais dépourvues de musique … et bien détrompez vous ! La musique est bel et bien au rendez-vous, et les adeptes de plus en plus nombreux. Présentation de ces soirées d’un nouveau genre à travers l’interview de DJ STAY’V et du « Silent Project« .

Salut Steven aka DJ STAY’V, déjà peux-tu te présenter rapidement pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Alors je m’appelle Steven, je suis un jeune DJ Parisien qui mixe depuis 3 ans maintenant. J’ai commencé à mixer dans des petits événements privés avant de faire des soirées étudiantes. J’ai continué dans des bars puis des clubs et maintenant je m’attaque à la scène internationale avec notamment une date cette année lors de la Miami Music Week. J’ai été influencé plus jeune par mon père qui écoutait beaucoup de rock et par mon frère qui écoutait beaucoup de hip-hop US. Je suis assez éclectique au final, j’aime autant écouter un bon A Tribe Called Quest qu’un Tchami ou Mercer.

On entend de plus en plus parler de « Silent Party ». Qu’est-ce que c’est ?

C’est un concept simple de soirée. Tu mets un casque sans fil qui est relié au DJ. Tu n’écoutes pas la musique sur un système son habituel. L’avantage c’est qu’il peut y avoir plusieurs sources sonores, telle une radio.

Si j’ai bien compris, plus besoin finalement d’avoir plusieurs salles, les DJs peuvent jouer côte à côte des sets complètement différents tandis que le public est regroupé dans un même espace ?

Exactement et ça règle aussi le problème du groupe de potes qui s’entendent bien mais qui ont des goûts musicaux complètement différents. Vous pouvez enfin sortir et danser ensemble même si ce n’est pas sur le même rythme !

Tu fais partie de l’équipe qui organise le « Silent Project » en Suisse. Peux-tu nous présenter un peu le concept et ton rôle ?

Je fais partie de l’association Genève Ville Vivante, on propose différents concepts à travers la ville de Genève et à caractère socio-récréatif. Le Silent Project est un de ses concepts. On propose à chaque fois 3 canaux différents pour 3 styles de musiques bien distincts mais dans des lieux complètement improbables : dans la cour de la mairie, dans le hall d’une gare, dans un skatepark, etc.

Mon rôle c’est de prépare le line-up, entre les résidents et les guests. J’invite des artistes Genevois ou Français. Le plus compliqué c’est de trouver une dizaine de DJs dans des styles complètements différents. C’est un challenge et mon profil éclectique se prête parfaitement à la tâche.

Peut-t-on s’attendre à une édition en France prochainement ?

Avec le Silent Project, on est dessus. Pour la région Parisienne, il y a un ou deux projets qui sont en phase de développement prévus pour 2019.

Un moyen de suivre les prochains événements similaires à venir ?

Faut être à l’affût des bons plans. Il n’y a pas vraiment de référencement sur ses soirées là. Mais sur Genève il suffit de suivre le Silent Project.

Et pour te suivre ? Tes réseaux sociaux ?

DJ STAY’V : Facebook /InstagramTwitter

Silent Project : Facebook

Merci à toi !

TP

T.P.
Responsable Evénementiel