ZHU fait durer le plaisir avec la réédition de son album DREAMLAND

Paru au mois de mai dernier, DREAMLAND 2021 est déjà le cinquième album de l’américain. Nous avions d’ailleurs beaucoup accroché à ce dernier, avec un opus fidèle à sa direction artistique et très pointu en termes de qualité de production. On regrettait cependant la durée de l’album que l’on jugeait un peu courte avec ses 45min. On espérait évidemment une version Deluxe.

Et bien c’est désormais chose faite avec DREAMLAND (DELUXE) paru le 31 décembre et dont une sortie vinyle devrait également voir le jour ! Il nous replonge ainsi dans son univers et vient nous raconter une nouvelle version de l’histoire écrite 7 mois plus tôt. Comme un reboot qui vient chambouler les éléments d’un original, ZHU débarque avec une version Deluxe qu’il remanie et chamboule de ce fait l’ordre des titres. C’est toute l’intelligence et l’intérêt de proposer une version revisitée. On redécouvre entièrement l’album avec une dynamique complètement différente. Steven Sougmi s’est également amusé à sélectionner certains de ces précédents singles en plus de deux nouveaux titres afin d’étoffer encore plus l’album.

Ainsi, Came For The Low (datant de 2019 tout de même), Z train, Risky Business, Desire, Sky is Crying et I admit it s’insèrent de manière formidable dans cette nouvelle version de DREAMLAND. Mais un reboot n’en est pas vraiment un sans quelques nouveautés. On retrouve ainsi deux nouveaux titres : Mannequins & Egos et Coral.PINK. Avec des ambiance pop qui évoquent notamment l’univers de The Weeknd, des rythmes mélodiques et un saxophone qui vient vous caresser les oreilles, les deux morceaux s’intègrent parfaitement dans l’univers de DREAMLAND en y apportant une nouvelle approche.