Bellorum associe UK Drill & Dubstep avec Hard Drill, Pt. 1

Bellorum n’en finit pas d’avancer. Après avoir été repéré par DJ Snake, avoir été signé chez Barong Family, le frenchy a lancé son propre label, Do Not Sleep Records. On a par ailleurs chez Guettapen encore en mémoire l’exceptionnel set qu’il a joué, il y a de cela un an, pour le before du concert de Snake.

Aujourd’hui, Dylan refait surface sur nos radars avec son nouveau morceau. Intitulé Hard Drill, Pt. 1, le titre est annonciateur de la violence du track. En effet, le français associe Dubstep et Drill UK, genre hérité de Chicago particulièrement connu pour ne pas y aller avec le dos de la main morte. L’intro s’inspire fortement de ce genre avant de revenir à des bases Dubstep. Le drop nous le confirme avec des éléments qui déchaînent toute la violence possible et imaginable dans un morceau. Ceux-ci nous rappellent également ce qui se fait chez Barong Family. Quoi de plus normal, pour un de ses membres ? Le seul inconvénient du morceau réside dans sa longueur : 2 petites minutes de plaisir seulement.

Bellorum gagnerait à être plus suivi, tant il nous montre ainsi qu’à persévérer, on peut tracer son propre chemin. Même si ce dernier sera pavé des victimes de son dernier morceau, jouissif à souhait. À quand Hard Drill, Pt. 2?

Amine
Responsable Tech House. Aficionado de grooves endiablés et de douceur mélodique. DJ à mes heures perdues, un set ou stream tourne toujours pendant ma journée.