Release : Découvrez notre review complète du second album de Layton Giordani sur Drumcode

L’un des artistes les plus mis en avant par le label suédois avait déjà frappé fort avec son premier album, « Where It Begins ». L’exilé italien concrétise ses expérimentations au cours de ce second album, intitulé « New Generation », toujours sur Drumcode et armé de collaborations aux noms prestigieux comme Cevin Fisher, Bart Skils et Green Velvet.

En effet, le professeur Layton Giordani nous a concocté un voyage de 12 tracks au cours duquel nous allons faire des détours au sein de différents genres et différentes textures. 2020 est décidément l’année des albums, dans le milieu Techno ! Le producteur new-yorkais nous partage alors des univers tant Techno classique que Melodic Techno, tant Breakbeats qu’Ambiant. Parmi les coup-de-cœurs de la rédaction au sein de « New Generation », citons : « Power », avec sa vibe très 2000, très âge d’or de la Techno; « Feel A Vibe », Techno très froide à l’ambiance pesante, ou encore « Living Situation » qui, à l’instar de « A Further Existence » de Sangiuliano, est un morceau-bonus de l’album uniquement disponible en format numérique, et est un banger absolu qui aurait mérité sa place dans l’album physique, très dansant et très puissant.

Enfin, mentions spéciales au travail Ambiant de « Human Error », « Shinjuku » ou « Translation Lost » qui incorporent des breaks dans l’écoute pleine et entière de l’œuvre, avec la patte mélodique de l’artiste, distillée entre les kits de batterie acoustique. En conclusion, cet album est une véritable redécouverte de l’univers de Layton Giordani dont on se laissait, avec ses EPs très calqués sur la même recette Techno / Drumcode très précise, rigoureuse et sans réelle prise de risque, avec les mêmes sonorités. L’originalité paye !

Beatport

Scorch
Responsable Techno & Production