Chase & Status signent un 8ème album studio dantesque

Doit-on vraiment encore expliquer qui sont les Chase & Status ? Le duo anglais de producteurs de musique électronique, composé de Saul Milton (aka Chase) et de Will Kennard (Status), est un taulier de la scène Drum’n’Bass.

Les deux compères ont joint leurs forces en 2003. Depuis, ils assènent hits sur hits, ce qui les a propulsés au sommet. Ils headlinent tous les festivals auxquels ils participent, du spécialisé au généraliste comme Creamfields. Mondialement connus pour les titres No Problem ou Censor, Chase & Status a récemment fait parler de lui au détour d’une Boiler Roomdéjà considérée comme l’un des meilleurs sets de l’histoire de la chaîne. On y voit Chase distribuer patate sur patate avec les titres du nouvel album : 2 RUFF, Vol. 1. Un set teaser, qui a accompagné la sortie de l’album.

Yo, listen, you hear that ? Chase & Status is in the jungle …

Première chose à dire sur cet album. Celui-ci est une ode à la jungle drum’n’bass, les puristes comme les néophytes y trouveront leur compte. L’album débute sur Selecta, en featuring avec Stefflon Don. C’est le track d’intro parfait. Le vocal de la rappeuse s’insère très bien sur cet instrumental… samplé sur ‘Only U’ de la popstar RnB Ashanti (avec ce riff de guitare mythique). On dirait même un morceau de Dancehall DnB, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Liquor & Cigarettes prend alors la suite. Il s’agit d’une collaboration avec ArrDee et HEDEX. Ce dernier nom devrait vous dire quelque chose. En effet, il est à l’origine de MHITR (Semi-Automatic), l’un des gros sons de l’année en matière de drum’n’bass … à tel point que Tiësto l’a joué en mainstage lors de l’un de ses sets, c’est dire son influence ! Ce morceau est une tuerie, car il combine l’expérience de Chase & Status avec les sonorités très métalliques de HEDEX. Cela donne un banger incontestable… qui, lorsqu’il se conclut, laisse la place à Baddadan. Vous avez sûrement entendu cette prod’ quelque part :

C’est LA maxi collab’ de l’album, avec Bou à la prod, et la participation d’IRAH, Takura, et le désormais célébrissime Flowdan. Baddadan a inondé les sets DnB durant ces derniers mois, tant il est calibré pour être un banger. On reconnaît la patte des producteurs. Ensuite, le phrasé inimitable de Flowdan insuffle un rythme supplémentaire au morceau. Enfin, les contributions vocales d’IRAH et Takura parachèvent ce bijou, qui restera dans l’histoire des morceaux DnB. Massive & Crew arrive ensuite comme pour nous achever. La production est sans concession et poursuit sur la lancée des précédents morceaux.

Une pause bienvenue avec Say The Word. Le vocal angélique de Clementine Douglas nous permet de reprendre notre souffle. Le morceau est très aérien, et plus liquid DnB que jungle. On valide alors son emplacement au sein de l’album, pour reprendre des forces avant On The Block, en collab avec Mozey, Sav’O et Horrid’1. Chase l’a utilisé comme intro de la Boiler Room, et pour cause. Une ambiance inquiétante et intrigante se dégage du morceau au premier abord, et fait monter la pression ainsi que l’attente. Un pre-drop avec un kick lourd s’enclenche alors, avant que le réel drop ne balaie tout sur son passage.

Entre 90s et influences modernes : un pont entre les générations

Le morceau éponyme, 2RUFF, en featuring avec Takura, se lance alors. C’est une ode à la Drum’n’Bass des 15 dernières années. Preuve que l’on peut faire une instrumentale simple mais efficace. Très peu d’artifices dans le morceau, un vocal entraînant… 2RUFF a un sound design impeccable, hérité des 20 années de carrière du duo.

On peut dire pareil du morceau suivant, Get Got. Cependant, l’un des morceaux les plus intéressants reste Tough Talk en featuring avec Kwengface, un jeune MC de 23 ans. Tough Talk est un bel exemple d’ajout des musiques modernes à des sonorités déjà établies. En effet, on assiste à une combinaison entre de la jungle et de la drill. Si l’association peut sembler aisée, il s’agit encore d’y parvenir avec panache. L’objectif est ici atteint, et si vous ne tirez pas de bass face dessus, c’est qu’il y a un souci. L’album se conclut sur 20 Man Down, en featuring avec MIST et IRAH (décidément). Ce morceau est un peu plus sombre, moins radio compatible. Néanmoins, il se distingue par la qualité de son vocal qui porte, quasiment à lui seul, la production.

Un hommage à la scène UK

Vous l’aurez compris : 2 Ruff, Vol. 1 est un très, très bon album DnB. L’expérience de Chase & Status transpire par celui-ci, et on se surprend à danser de bout en bout. C’est un véritable set portable, qui saura mettre le feu chaque fois qu’il sera joué : en voiture, en soirée… partout!

Plus que tout cela encore, 2 Ruff Vol. 1 est un hommage à la scène musicale du Royaume-Uni. La drum’n’bass rencontre la drill, la dub, le jungle. Elle fait des détours par la liquid, sollicite les rappeurs et topliners UK les plus en vogue du moment, se faisant ainsi ode à la contre-culture british ainsi qu’aux rues de Londres. Par ailleurs, le visualiser du disque met en scène le London Underground ainsi que son atmosphère urbaine. Si vous ne l’avez pas encore écouté, on ne saurait alors que trop vous recommander de vous plonger dans l’univers de Chase & Status, qui est admirablement représenté avec 2 Ruff, Vol. 1.

Grooves endiablés et douceur mélodique rythment mes journées. Je passe également des disques avec l'équipe après les 39h.