Album Release : ODESZA – A Moment Apart [Foreign Family]

Si nous devions retracer les albums dance les plus impressionnants de ces trois dernières années, nous serions obligés de citer « Worlds » de Porter Robinson et « In Return » du duo qui nous intéresse ici en 2014, « Adventure » de Madeon en 2015, « Skin » de Flume en 2016, et peut-être avons-nous ici l’oeuvre phare de cette année.

ODESZA nous avait déjà largement mis l’eau à la bouche avec les cinq premiers titres de l’album. « Line Of Sight » montrait une version profonde du style des Chainsmokers, « Late Night » se présentait comme une invitation au voyage, « Corners Of The Earth » mélangeait leur style planant et la puissance épique de mélodies semblant provenir de Hans Zimmer, « Meridian » frappait par son ambiance irréelle mêlée à sa puissance et « Higher Ground » était un titre pop ayant une vraie instru.

L’album est un véritable chef-d’oeuvre. Le groupe de chillwave parvient à rester très fidèle à son style, tout en dévoilant une nouvelle facette de son talent. Si « In Return » était plutôt positif et festif, on découvre ici un album bien plus intimiste, généralement moins explosif et plus posé. Que ce soit pour provoquer les frissons, créer un hymne ou faire danser, tout est parfaitement maîtrisé et appuyé par leur sound design toujours parfait. Diamant parmis les pépites, »Boy » est sans doute la plus grosse claque de l’album, criant sa mélancolie d’une puissance émotionnelle sans pareil, mais on dénote aussi l’incroyable et inhabituelle « Across The Room », qui part dans une ambiance soul très optimiste et libérée et « Late Night » pour son habileté à faire danser et voyager.

« Un moment à l’écart », le nom seul permet de résumer ce troisième album d’ODESZA. Catacombkid et BeachesBeaches délivrent une oeuvre hors du commun et du temps, une parenthèse destinée à voyager et à rêver.

iTunes

Pitt

Pitt
Rédacteur Bass Music