News : En 2020, Tomorrowland va perdre 95% de ses revenus annuels

Comme tout le monde le sait, l’univers de l’événementiel et plus particulièrement des festivals ont été durement touchés par la crise du Covid. Les petits mais aussi les gros festivals. Et Tomorrowland n’échappe pas à la crise. Dans une interview accordée à El Pais, l’un des principaux quotidiens espagnols, Michiel Beers, le grand patron de Tomorrowland, a dévoilé plusieurs infos concernant l’année 2020 du mastodonte belge. Et malgré de lancement du premier Tomorrowland Digital Festival, Michiel Beers l’affirme :

Les bars ont rouvert mais les festivals sont très saisonniers, et nous perdrons environ 95% de nos revenus de l’année. 2020 va être une année compliquée, mais 2021 également. Deux années de dépenses nous attendent, mais les mesures adoptées par le gouvernement belge nous ont permis de garder de la trésorerie (via les billets vendus). Ce sont des temps très difficiles et il faudra quelques années pour revenir à ce que nous étions avant.

Michiel Beers, patron de Tomorrowland

Il confirme également que la dépendance du festival aux aides publiques est actuellement très importante. Beers reconnaît enfin que même si les finances ne sont pas particulièrement bonnes, ce projet de Digital Festival est une chose à laquelle le groupe croit absolument:

Nous cherchons à offrir une expérience magique, aussi proche que possible de la réalité, celle que nous offrons à Boom.

Michiel Beers, patron de Tomorrowland

Source