News : Worakls sort son premier album studio Orchestra

Premier membre du label Hungry Music à franchir le cap de l’album studio, Worakls nous dévoile donc Orchestra en marge de sa tournée « Orchestra Tour » à travers la France. Nous avions eu la chance de pouvoir découvrir quelques titres en live lors de son excellent concert à l’Olympia du 15 février dernier en plus d’une sélection aux petits oignons de ses meilleures tracks : Adagio For Square, Sanctis, Porto, Salzburg pour ne citer qu’elles. Attaquons nous maintenant à l’album en lui même.

Et rentrons directement dans le vif du sujet, cet album est une pure merveille du début à la fin : cohérent, magnifique, les superlatifs manquent. Le producteur nous embarque dans un voyage qui nous dévoile toutes les facettes de son univers qu’il avait commencé à disséminer au fil de ses releases ces dernières années : l’outro low-tempo de « Sanctis » rappelle l’introduction de « Nikki », les premiers mouvements de « Caprice » nous rappelle « Pandemonium », certaines lignes de basses nous rappellent que nous sommes en terrain connu, et on retrouve les grandes envolées de « From Now On » sur les parties plus classiques.

Lors de notre interview avec l’artiste, celui-ci nous avait en effet expliqué faire évoluer son style afin d’arriver à ce mélange de musique classique et électronique et cet album sonne donc comme un superbe aboutissement et valide totalement sa démarche. Il nous dévoile même un peu les expérimentations qu’il mène déjà pour la suite avec les deux dernières tracks : « Crow » et son côté Drum & Bass qui a conclu avec énergie de nombreux concerts/dj sets au cours des derniers mois et « Red Dressed » qui incorpore pour la première fois un vocal.

Dur d’isoler quelques tracks mais voici de manière totalement subjective notre top 3 de l’album

3/ Nikki 

Quelle track pour démarrer l’album, la puissance des instruments à corde se mêle aux synthés avec un passage aux influences dubstep qui lance une grosse montée de la track qui s’achève en douceur.

2/ Caprice

En live, un des grands moments à l’Olympia avec ce sublime solo de violon. Une track magnifique pleine d’émotions.

1/ Hortari

Cette track résume à elle seule tout l’univers de Worakls, une introduction incroyable, une progression constante où tous les instruments se mettent en place au fur et à mesure permettant d’atteindre un climax épique qui redescend pour se conclure en douceur. Sublime

iTunes

Banbs

banbs
Rédacteur tout style