Pokeyz signe son retour avec deux versions de son nouveau single « Let It Go »

Pokeyz arena

Que la scène toulousaine se porte bien ! Depuis quelques années maintenant, le sud-ouest nous promeut de nombreux talents, dont le jeune Pokeyz. Le boss de La Couleur Records est un acharné de travail et fait bouger les choses dans sa ville natale. Chaque semaine, le résident du fameux bar La Couleur De La Culotte permet au public Toulousain de découvrir un univers musical riche et varié. Alternant entre une Bass House de bourrin et une House teintée d’une touche rétro et disco, Pokeyz a su séduire des fans de plus en plus nombreux. Avec des supports d’artistes tels que David Guetta, Mosimann, Malaa, Habstrakt ou encore Tony Romera, le français ne cesse d’impressionner.

Pokeyz signe donc son retour sur le label parisien 96 Musique. Après le beau succès de son morceau « Keep My Cool » ainsi que de ses très nombreux remixes, le jeune Léo dévoile un superbe nouveau titre. Intitulé « Let It Go », cette nouvelle production est une nouvelle belle réussite. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, le Toulousain a de nouveau fait appel à Jean Castel pour le vocal. L’univers des deux artistes match à merveille puisque le résultat est une superbe track hybride. Mélangeant une Electro accessible et une puissante Synth Pop, Pokeyz a su garder son empreinte musicale tout en l’adaptant pour un plus large public. Jouant sur une bassline rappelant la patte d’un certain The Weeknd, on est une nouvelle fois franchement emballé.

Une version boostée pour les clubs

En plus de la version originale, Pokeyz nous a réservé une petite surprise. En effet, quelques jours après la release, une nouvelle version du morceau à vue le jour. Il s’agit cette fois-ci d’une version bien plus club et finalement totalement dans l’air du temps. Le tempo est ici boosté de quelques bpm et la bassline sonne encore plus grasse. Le résultat est surprenant, mais fonctionne à merveille. Avec ce « 90 Revival » Pokeyz démontre encore une fois sa capacité à adapter sa musique.

You'll see me crying while dancing.