Les JO 2024 décalent des dates de festivals comme les Vieilles Charrues ou les Francofolies

Nous avions vu passer la news à la fin du mois d’octobre, mais ne pensions pas en voir les impacts dans l’immédiat. En effet, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, prévenait que les festivals d’été allaient devoir faire des efforts durant l’été 2024. Eté durant lequel la France accueille les JO 2024. La raison ? L’ensemble des unités mobile des forces de l’ordre serait mobilisé dans le cadre de cet événement de grande envergure. Nous avons désormais plus d’informations au sujet de leur tenue.

Nous apprenons donc, via nos confrères du Parisien, que les Francofolies, l’Interceltique de Lorient, les Eurockéennes et les Vieilles Charrues doivent décaler leurs dates en raison de la survenance des JO 2024. Il s’agit de la règle générale, après que le Ministère de la Culture se soit prononcé à ce sujet. En effet, les festivals concernés peuvent être décalés avant le 17 juillet, où « tous les évènements ont vocation à être maintenus », ou dans la quinzaine suivante, du 12 au 23 août, lorsque « quelques rares grands évènements » pourront se tenir, avant une autre période de restriction pendant les paralympiques, du 24 août au 8 septembre. Un calendrier dont les organisateurs doivent tenir compte.

Ainsi, Lollapalooza fait actuellement face à un dilemme, car situé en Ile-de-France. Le festival américain doit soit avancer l’événement de quelques jours, soit le décaler au printemps ou à l’automne. Rock en Seine connaît la même situation, car se déroulant sur la période des Jeux Paralympiques.

Cette règle semble privilégier le dialogue à première vue. Cependant, les interlocuteurs du monde du spectacle s’inquiètent de règles « discrétionnaires et aléatoires » (pour citer Aurélie Hannedouche du Syndicat des musiques actuelles) ressemblant à celles appliquées durant la période de COVID-19.

Grooves endiablés et douceur mélodique rythment mes journées. Je passe également des disques avec l'équipe après les 39h.