Au Royaume-Uni, une pétition pour reformer les Daft Punk… échoue logiquement

Certains fans tentent tout pour réunir leur groupe préféré. En février dernier, au moment de l’annonce de la fin de leur carrière en duo, des anglais déposent une pétition pour reconstituer Daft Punk. Ils exigent alors un album et des collaborations avec The Weekend et Julian Casablancas pour « dommages et intérêts ».Au Royaume-Uni, n’importe quel citoyen peut déposer une pétition publique de ce genre afin de provoquer des changements de politique ou de lois.

https://twitter.com/DJmag/status/1405132834537357314

Il faut sur ce genre de pétition au minimum 10.000 signatures pour que cette dernière soit examinée et que le gouvernement y réponde. A 100.000 signatures, la pétition devient obligatoirement objet de débat dans l’assemblée. Problème dans ce cas : la pétition pour réunir les pionniers français de l’électro a récolté seulement… 7 signatures. Bien essayé !

Source

You may Get Lucky and find they choose to reform One More Time.

Réponse officielle du gouvernement et du parlement britannique., tout en jeux de mots.
Electron
Responsable House & Top Démo