Récap : Retour sur le show de Boris Brejcha pour Cercle aux arènes de Nîmes

Photo : Maxime-Chermat

Cercle, que l’on présente aujourd’hui comme une des références en matière de livestream, comptabilise actuellement plus de 146 shows, tous réalisés dans des lieux plus emblématiques les uns des autres. Leur dernier show en France s’était déroulé au Mont Saint Michel le 29 Mars 2021 avec le DJ et producteur hollandais Eelke Kleijn. Si ce dernier s’est déroulé sans public, ça n’est pas le cas du dernier événement en date. Le 18 avril 2022, Cercle a fait son retour en France avec un événement au cœur d’un des monuments historiques les plus réputés du pays : les arènes de Nîmes.

Maxime Chermat

Les arènes de Nîmes

Lieu emblématique du sud de la France construit vers la fin du Ier siècle dans la ville française de Nîmes, dans le Gard, cet amphithéâtre est l’un des mieux conservés du monde romain. Il mesure 133m de long pour 101m de large et bénéficie d’une capacité d’accueil atteignant les 13 000 spectateurs. L’amphithéâtre offre régulièrement son cadre prestigieux à de nombreux événements et se prêtait donc totalement pour recevoir un spectacle de cette envergure. C’est donc dans ce cadre absolument sublime que l’évènement s’est déroulé le 18 Avril dernier, avec comme invité d’envergure le maître de la High-tech Minimal, Boris Brejcha avec qui Cercle a déjà collaboré à plusieurs reprises. Plus le temps passe et plus on remarque une vraie symbiose entre eux !

Maxime Chermat

Cercle : le goût des bonnes choses

Certains chanceux ont pu assister un jour avant l’évènement au « Cercle Moment » qui s’est déroulé en comité restreint. C’est au Chai le Clos du Temple à Cabrière que 15 personnes ont pu rencontrer Gérard Bertrand, vigneron et fondateur du groupe « Gérard Bertrand » pour une dégustation de vin et de tapas. Ambiance intimiste au coucher du soleil, dans un cadre idyllique et entouré de personnes de différents univers, voilà tout ce qu’il faut pour préparer le show du lendemain !

Au jour J, l’organisation était au rendez-vous : les entrées ont été très rapides, chaque type de ticket avait son propre bracelet et les différents espaces étaient très bien indiqués. Vous aviez la possibilité de vous restaurer et de vous hydrater dans l’enceinte, deux bars étaient également à disposition à l’intérieur des arènes. Dès que vous passiez l’enceinte, la musique se faisait déjà entendre. Et au sujet du son, nous avions quelques inquiétudes. Faire ressentir le son de la même manière partout et cela, peu importe où le spectateur est placé dans l’arène ne doit pas être une chose facile. Et sur ce niveau, rien à redire : le dispositif mis en place par les équipes était excellent. Qualité de son irréprochable et excitation montante, nous étions prêts pour découvrir cet événement Cercle !

Maxime Chermat

L’ouverture : Moritz Hofbauer (live)

Pendant cette soirée, nous avons pu assister aux sets de 4 artistes provenant du label de musique électronique « FCKNG SERIOUS » créé en 2015 par Boris Brejcha. Et c’est le jeune Moritz Hofbauer, DJ allemand baignant dans la musique dès son plus jeune âge et dernier membre de la famille du label qui a démarré les hostilités. L’arène s’est remplie petit à petit et le public a très vite répondu présent dès le début de son set aux sonorités balançant entre techno et deep house ! Venu avec toutes mes machines, il a effectué un très beau démarrage, nous permettant de découvrir les sonorités créées par la configuration des installations de l’amphithéâtre.

Maxime Chermat

La préparation : Ann Clue

C’est ensuite Ann Clue, cofondatrice du label qui a repris les rênes de l’arène ! Son énergie et sa musique ont conquis le public dès le début de son set, on la décrit aujourd’hui comme l’une des artistes féminines qui contrôle les foules du monde entier ! Elle se démarque avec une esthétique unique et une subtilité d’exécution que l’on a pu apprécier jusqu’au bout, et la chaleur du soleil de fin de journée amenait les conditions optimales pour en profiter davantage ! Le rythme, les kicks et les cris du public commencent à s’intensifier, l’arrivée de l’artiste de la soirée n’est plus très lointaine…

Maxime Chermat

Le roi de la soirée : Boris Brejcha

Viens ensuite la tête d’affiche de cette soirée avec une entrée à la hauteur de son personnage. C’est masqué, comme à son habitude, que le producteur allemand a pris le contrôle. On l’avait pressenti via ses réseaux et c’est avec beaucoup de joie que l’on a découvert un set totalement revisité, rempli de nouveautés, avec une certaine diversité et c’est tout ce que l’on attendait après la sortie de son dernier album fin 2021 ! Et si vous voulez découvrir la tracklist, c’est assez simple : c’est un set full ID !

Maxime Chermat

Si son arrivée se fait sur une longue intro très planante, Boris Brejcha met très rapidement les pendules à l’heure avec ses sonorités électroniques et martelées si spéciales. On a pris notre claque comme tout le public, d’autant plus que de pouvoir assister à un tel spectacle dans un cadre comme celui-ci est assez unique. Il a assuré son show avec une énergie folle en nous entraînant dans son univers rempli de mélodies planantes et de rythmes enivrants pendant presque 2h. Jusqu’au coucher du soleil, le DJ/producteur nous a fait voyager à travers de multiples univers. Quelle claque !

Maxime Chermat

La fermeture des arènes : Deniz Bul

Pour finir c’est Deniz Bul qui est venu raviver le feu déjà présent dans le public après le passage du roi de la soirée. Présentes dans le label depuis les débuts, ses lignes de base progressives mélangées à des mélodies accrocheuses sont ce qui le rend reconnaissable. Il nous a replongés dans une ambiance techno peu après le début de son set avec des sonorités bien profondes. Mention spéciale à l’intro jouée, reprenant la sonnerie de la SNCF. Étonnante, mais audacieuse ! D’ailleurs, selon le site internet 1001Tracklists, il s’agirait d’une collaboration avec Boris Brejcha

Maxime Chermat

La nuit étant maintenant totalement tombée, nous avons pu profiter de toutes les lumières et autres effets visuels mis en place, qui donnaient une tout autre dimension au lieu. Sur la fin, les artistes et les membres de l’équipe Cercle se sont réunis derrière le DJ booth. C’était intense et c’est tout ce dont nous avions besoin pour clôturer ce magnifique évènement !

Maxime Chermat

Merci Cercle !

Évènement qui était d’un vrai succès du début à la fin, l’énergie fulgurante du public était d’une diversité incroyable. Car oui, nous étions 8 000 à vibrer ce soir-là pour une cinquantaine nationalités différentes ! Si l’envie de découvrir la vibe Cercle vous prend, le futur évènement organisé sur le territoire français n’est autre que le festival Cercle, qui va se dérouler le 14 et 15 mai prochain au Bourget à Paris. L’événement est malheureusement déjà complet, mais vous pouvez toujours essayer d’en trouver sur les plateformes de revente officielles, comme TicketSwap. 27 artistes pour 3 scènes, de midi à minuit, et le tout, au musée de l’air et de l’espace pour vous faire voyager et vous faire vivre une expérience immersive unique !

L’extraordinaire set de Boris Brejcha aux arènes de Nîmes est désormais disponible si vous souhaitez le (re)découvrir. Nous souhaitions remercier Cercle une fois de plus pour les invitations mais également pour leur professionnalisme et leur qualité événementielle. Bravo !

Julien
Tel un grand personnage de bande dessinée française, je suis tombé dedans étant petit. Heureux de partager avec vous cette passion pour la musique électronique, que ce soit ici ou ailleurs !