Gesaffelstein revient à ses sources avec ‘Icia’ sur la compilation Interzone

Depuis 2019, nous n’avions plus eu trop de nouvelles de Mike Lévy, alias Gesaffelstein. Nous l’avions laissé sur la sortie de son album Hyperion (qui avait divisé les critiques), ainsi qu’un remix pour ROSALIA et un EP, Novo Sonic System. Depuis, plus de contenu original à se mettre sous la dent. Mais ça c’était avant la sortie de la compilation Interzone, de Zone Records. Parmi les 16 artistes qui composent celles-ci (Jensen Interceptor, Cardopusher, Kittin, Djedjotronic), devinez qui vient faire coucou ?

Le Gesa national ! Le voilà avec un nouveau titre, intitulé ‘Icia’, lequel figure sur la compilation sortie sur Zone Records. Il convient de savoir que, ce faisant, Gesaffelstein opère un véritable retour aux sources, car le label français a accueilli ses premières sorties. Côté production, on retrouve ENFIN cette vibe ultra stressante et inquiétante qui a fait les grandes heures de Gesa. Le morceau commence à peine que Mike Lévy nous immerge dans cette ambiance oppressante, où sa patte electro-clash si caractéristique côtoie des gimmicks vocaux mi-humains, mi-robotiques. Les fans de la première heure apprécieront, eux qui réclamaient le retour des sonorités d’Aleph.

Le track est donc envoûtant car il ne laisse aucun répit à son auditeur. Et dites-vous qu’il ne s’agit pas du seul morceau de la compilation à faire ça. On retrouve sur Interzone beaucoup d’artistes au style très similaire, dont The Hacker, ou encore Djedjotronic. On vous recommande de commencer par le morceau de Gesaffelstein, puis de vous écouter l’entière compilation.

Amine
Responsable Tech House. Aficionado de grooves endiablés et de douceur mélodique. DJ à mes heures perdues, un set ou stream tourne toujours pendant ma journée.