Martin Solveig sort ‘Back To Life’, son cinquième album studio

Aujourd’hui est un grand jour pour Martin Solveig : le producteur français sort ‘Back To Life’, son cinquième album studio. Et le titre de cet album a une vraie signification. Premièrement car, depuis le Covid, Martin Solveig s’était fait très discret. Le français n’avait sorti qu’un seul titre depuis la pandémie, à savoir ‘Lonely Heart’ sur le projet Europa avec Jax Jones.

De plus, outre quelques DJs sets par-ci par-là, notamment avec son ami Kungs, le français s’était lancé dans un autre projet. En effet, durant tout ce temps, Martin Solveig a créé ALMA Studio (après la naissance de sa fille Alma), une application d’histoires audio originales sans écran, pour les 3 à 10 ans, racontées par les plus grandes voix françaises (Gerard Jugnot, José Garcia, Virginie Efira, Gad Elmaleh, Eric Judor, etc).

Finalement, après des années d’absence et de mise en retrait, Martin Solveig annonçait en avril dernier la sortie de son nouvel album. Pour célébrer cette annonce, le frenchy dévoilait une semaine plus tard ‘Allo Allo’, un premier titre en collaboration avec la chanteuse anglaise Raphaella. Star du nord de Londres, elle avait déjà collaboré avec des artistes tels que Sonny Fodera, MK et bien d’autres. Sont venues ensuite les sorties de ‘Now or Never’ puis de la collaboration ‘I Don’t Wanna Work’ avec une autre chanteuse anglaise, Stefflon Don.

Douze ans après son dernier album studio intitulé ‘Smash’, Martin Solveig nous offre donc aujourd’hui ‘Back To Life’, un album en guise de retour à la vie réelle, après plusieurs années compliquées, que beaucoup aimeraient oublier. On retrouve sur cet album la vibe habituelle de Martin Solveig, très solaire et très summer.

Mais soyons honnêtes, il ne s’agit pas ici du meilleur album de Martin Solveig (difficile d’égaler ‘Smash’ ou ‘C’est la Vie’). On doit cependant avouer avoir eu 2/3 coups de cœur pour certains titres de l’album et notamment la sublime ‘Coffee at Tiffany’s’ ou encore ‘Bite Size’. On notera peut être le format un peu trop court de l’album : 10 titres seulement pour 33 minutes. Allez, on vous laisse déguster et vous faire votre propre avis.