Drake sort ‘Honestly Nevermind’, son 7ème album studio… centré autour de la house music

Alors ça, on ne l’avait pas vu venir. Le rappeur canadien Drake, qui est l’un des artistes les plus streamés de la scène Rap/Hip-Hop a surpris son monde, ses fans et le reste de l’industrie avec la sortie d’un nouvel album. Il s’agit ici de son 7è album studio, et il s’intitule ‘Honestly, Nevermind’.

Jusque là, rien ne nous interpelle. C’est une fois l’album lancé que l’on se rend compte qu’il s’agit en réalité d’un album House qui nous est proposé par le natif de Toronto! C’est une surprise agréable, car l’ensemble de l’album propose une homogénéité de production dont les genres oscillent entre la House, la Deep House, et l’Afro House.

Ce spectre musical s’explique par les producteurs invités par l’ex-star de DeGrassi. On retrouve dans les crédits de gros noms, à l’instar de Black Coffee (Texts Go Green), GORDO (ex-Carnage, Currents), Klahr et Alex Lustig (Calling My Name), ou encore &ME et Rampa du crew Keinemusik (Falling Back, Keeper). La présence de certains producteurs s’explique aisément. En effet, Black Coffee est producteur exécutif de l’album, et place 3 titres dessus (dont un avec son fils, Esona Tyol). Mais avant cela, Drake et lui avaient collaboré par le passé (Get Together, en featuring avec Jorja Smith). Tout comme GORDO, qui dispose de liens amicaux forts avec le Canadien.

Si l’incursion de rappeurs dans d’autres styles relève parfois de l’expérimentation (comme Lil Wayne avec son album rock) … il faut reconnaître que Champagne Papi réussit ici un tour de force. Celui-ci ne plaira pas aux fans de Drizzy rappeur, mais aux aficionados de House. Nous validons fortement l’initiative. Il est agréable de voir une aussi grande star que Drake sortir de son confort pour proposer une nouvelle expérience. Côté tracks, « Keeper » remporte la palme de meilleur morceau de l’album, avec une ballade Deep House/Melodic estampillée Keinemusik. Sticky fait également son effet.

Il est rare de parler de rappeurs chez Guettapen, mais l’occasion s’y prête. Nous vous conseillons donc fortement d’écouter ‘Honestly, Nevermind’, rien que par curiosité.

Mino
A.K.A. Mino. Aficionado de grooves endiablés et de douceur mélodique. DJ à mes heures perdues, un set ou stream tourne toujours pendant ma journée.