Le géant du jeu vidéo Epic Games vient de racheter Bandcamp

C’est une nouvelle qui en a surpris plus d’un ce mercredi. Lancé en 2008, le site Bandcamp a annoncé rejoindre les rangs d’Epic Games, les deux sociétés communiquant respectivement en affirmant que Bandcamp « continuerait à fonctionner comme un marché et une communauté musicale autonomes », mais utiliserait les ressources d’Epic pour se développer à l’international et continuer à ajouter de nouvelles fonctionnalités. Un rachat qui pose certaines questions tant on aurait eu du mal à prédire un rapprochement entre de telles entités.

Privilégié par les artistes indépendants, Bandcamp permet à ceux-ci d’uploader librement leur musique et d’avoir le contrôle sur les ventes réalisées sur le site. Chaque artiste peut ainsi fixer ses prix, offrir la possibilité aux utilisateurs de payer un tarif supplémentaire ou encore proposer du merchandising. Les artistes et labels touchent en moyenne 82% des ventes générées sur le site, approchant la somme d’un milliard de dollars versés par Bandcamp depuis sa création.

Un système qui devrait perdurer, malgré l’acquisition en ce début du mois de mars par le géant Epic Games. Connu pour le développement du moteur de jeu vidéo Unreal Engine, et surtout de la licence Fortnite, le studio américain surprend en s’offrant Bandcamp, quelques mois après l’acquisition de Harmonix (studio connu pour ses jeux Rock Band ou Guitar Hero). Le CEO Ethan Diamond a annoncé pour sa part rester aux commandes de Bandcamp. Pas de quoi rassurer la communauté du site, très attachée aux valeurs et au fonctionnement vertueux de celui-ci, qui semblent peu compatibles avec les ambitions d’Epic. L’entreprise est d’ailleurs partiellement détenue par le supergroupe Tencent, également possesseur de parts de Spotify et de différentes majors.