Release : kramder & Tommie Sunshine s’associent pour l’EP ‘1998 And Some’

Crédit: valou_c

En cette année 2020, kramder n’est pas avare en production. Après nous avoir enchanté avec son premier album Stargazer à la rentrée, après des releases sur Confession ou en collab’ avec Keeld (‘Keep On Moving’) Valentin Lalonde de son vrai nom nous présente en ce mois d’octobre 1998 And Some. Un nouvel EP en compagnie de l’américain Tommie Sunshine sur Brooklyn Fire Records, le label du second cité. Review titre par titre des tracks de cet opus : ‘1998 and Some’ & ‘Flashing Lights’.

1998 And Some

Du groove, du funk, de la disco, de la house : mélangez le tout et vous obtiendrez ‘1998 And Some’. Que rajouter de plus ? On prend du plaisir à bouger la tête sur les variations de ce track où l’on retrouve les ingrédients d’un track assez fidèle à la house des années 90 et à l’époque des cassettes VHS : des riffs de guitare, des passages sous filtre, une loop accrocheuse et beaucoup d’intensité dans le drop.

Flashing Lights

On préfère vous prévenir tout de suite : ‘Flashing Lights’ est une excellente composition Disco/House, elle aussi, probablement l’une des meilleures que l’on ait entendu dans ce registre cette année. C’est un petit délice sucré, avec un groove et une énergie folle que nous ont produit kramder & Tommie Sunshine. On regrette amèrement de ne pouvoir profiter de ce genre de son sur un soundsystem de club tant on imagine les dégâts qu’elle pourrait faire dans une ambiance bouillante. Beaucoup de classe se dégage de cette composition aux influences rétro de la part d’un artiste (kramder) qui mérite beaucoup plus d’exposition qu’il n’en a aujourd’hui. On adore.

Electron
Responsable House & Top Démo