Dossier : Il dessine vos artistes favoris, découvrez le talentueux EREMS

Le petit monde de la musique électronique fourmille d’une multitude de talents. Il y a les DJs évidemment, les artistes les plus en vue de la scène et les plus glorifiés. Mais derrière ces têtes d’affiche, il y a une multitude de métiers qui leur permet de tracer leur carrière. Ce sont ces talents cachés que l’on cherche à mettre en valeur et vous faire découvrir sur Guettapen depuis toujours, comme par exemple avec ce Top 10 qui leur avait été dédié ou des interviews comme celle de Jens Grönberg, alias Breakfast Design, ancien graphic designer de génie de Axtone.

On reste aujourd’hui dans le domaine du graphisme avec un grand talent bien de chez nous, le jeune EREMS. Vous êtes sûrement déjà tombés sur ses fan art sur les réseaux sociaux, tous absolument bluffants, de notre côté on a été conquis par son talent dès notre première découverte de son coup de crayon, et il nous paraissait important de le faire découvrir à ceux qui n’auraient pas encore eu cette chance.

Qui est EREMS ?

De son vrai nom Riwan, EREMS est un jeune français de 22 ans, étudiant en école de design et originaire de Rennes. Sa passion pour le dessin fait partie de lui depuis toujours et lui a pris dès l’enfance. Frustré de ne pas pouvoir jouer autant qu’il le souhaitait à des jeux en ligne ou regarder des mangas, il s’est trouvé dans le dessin un moyen d’expression et ainsi une façon d’évacuer sa frustration en rêvant et en imaginant sans limites. Complètement autodidacte, le dessin est resté un simple loisir jusqu’à ses 20 ans, moment où il a choisi d’entrer en école de design afin de trouver une « harmonie entre vie personnelle, scolaire et professionnelle« , comme il nous l’indique lui-même.

C’est ainsi que le jeune Riwan est petit à petit passé de « R.M dessin », sa première page Facebook où il exposait ses œuvres, à « R.M’s Drawing », pour finalement devenir le « EREMS » qui commence à se faire connaître aujourd’hui.

Les Daft Punk

Sa passion pour la musique éléctronique

« OK il est sûrement doué, mais qu’est ce qu’un dessinateur vient faire sur Guettapen » vous devez vous dire. Tout simplement parce qu’il s’est fait une spécialité, celle de réaliser des fan art, soit littéralement tirer le portrait, d’artistes de la scène Electro, en particulier française ! Il s’est découvert cette passion à l’adolescence en parallèle de celle pour le dessin. D’abord fan d’artistes comme Avicii, la Swedish House Mafia ou Armin Van Buuren, il s’est petit à petit tourné vers des genres plus sombres et agressifs, savourant les titres de Skrillex, Tony Romera ou Dyro. On va y revenir plus loin et on le sent dans ses créations, EREMS est avant tout fan de la scène Bass House française, mais il admet « aimer aussi beaucoup la House pure, la Dubstep, la Progressive House, la Trap et la Future Bass« .

Aazar

Le dessin qui l’a fait connaitre

Après une longue période à dessiner des portraits, Riwan a commencé à se lasser et a décidé de se lancer dans un gros projet : un portrait des 4 membres du crew Pardon My French. Première occasion pour lui d’allier sa pratique du dessin à sa passion pour la musique, ce travail titanesque lui aura pris au final plus d’une centaine d’heure pour le résultat que vous pouvez admirer ci-dessous. Finalisé juste avant le concert de DJ Snake à Bercy, c’était donc l’occasion de le présenter aux membres du crew lors du Pop Up Store organisé. Grâce à l’aide notamment de Tony Romera, il a pu se présenter au Pop Up avant l’ouverture et faire signer son oeuvre par ses idoles, première occasion pour lui de buzzer (à son échelle) sur les réseaux sociaux, c’est notamment à ce moment là que nous l’avions découvert.

Son processus de création

Depuis, Riwan s’est spécialisé dans les fan art d’artistes electro, dressant des portraits techniquement parfaits et terriblement originaux. Quand il crée un nouveau portrait, il commence par se plonger dans la musique de l’artiste pour essayer d’en dégager une atmosphère particulière et tente en parallèle de capturer les expressions caractéristiques de son visage via des photos. C’est comme ça qu’il réussit à créer des portraits aussi atypiques et authentiques en même temps, donnant aux artistes le charisme et l’allure de véritables héros de mangas, tout en s’efforçant de placer quelques clins d’oeil à la personnalité de l’artiste.

Tony Romera

Sa collaboration avec Aazar pour Diva

Suite à son fan art de Aazar, c’est l’artiste lui-même qui le contacte, particulièrement fan de son travail. Il lui parle d’un gros projet auquel il souhaite le faire participer et c’était la première fois pour Riwan qu’il avait l’occasion de participer directement à un projet d’envergure. C’est ainsi qu’est née la cover du titre ‘Diva’ de Aazar avec Swae Lee et Tove Lo, Aazar et EREMS ayant travaillé main dans la main pour cette pochette et le storytelling du morceau. Une première expérience professionnelle en freelance pour le jeune Riwan qui en amènera forcément bien d’autres. Un gros talent à suivre !

Compte Instagram

Quelques-unes de ses oeuvres, de légendes de la scène française aux valeurs montantes de la scène Bass House :   

DJ Snake

Dombresky

Dustycloud

Gesaffelstein

Honey & Badger

Illenium

Justice

Keeld

Loge21

Malaa

Mercer

 

Tchami

Bulbi

Bulbi
Responsable Interviews