Top 10 : Les artistes à suivre en 2019

Maintenant que l’on est entré de plein pieds en 2019, il est tout de même encore temps d’essayer de faire un bilan de ce qui nous attend sur l’année à venir. Alors qu’on s’était déjà essayé à vous proposer un bilan de ce que l’on peut attendre en termes d’albums sur l’exercice (article ici), on vous propose aujourd’hui une sélection de 10 artistes à suivre de près cette année. Des artistes avec des renommées tous différentes, dans des genres volontairement tous différents, mais qui d’après nous vont tous passer un niveau supérieur dans leur carrière en 2019 et méritent donc un petit coup de projecteur.

RetroVision

Avec déjà de nombreux remixes et titres solo à son actif signés chez des grands labels tels que NCS, Armada, Mixmash, ou encore Hexagon, c’est finalement chez Musical Freedom que Retrovision a véritablement décollé cette année grâce au titre « Get Down». Cette reprise du célèbre sample de Johnnie Taylor à la sauce Future House by Retrovision a fait partie des tracks les plus jouées l’été dernier en festival ! Repéré par des artistes comme Don Diablo qui l’accueille sur son label Hexagon à de nombreuses reprises notamment pour un EP baptisé Get Up, le dj/producteur intrigue également Laidback Luke avec qui il travaille actuellement sur une collab’. Avec déjà de nombreux shows prévus en 2019 à travers toute l’Europe et au Japon, le frenchy continue son ascension et fait ainsi partie de ces jeunes talents qui surfent sur la vague Future House avec brio. A suivre de près !

1788-L

Tout nouveau venu sur la scène bass US, 1788-L a réalisé une première année de belle facture qui l’a vu déjà grimper les échelons à toute vitesse. Entre collaboration avec REZZ sur « Hex », soutien d’Illenium sur son Remix de Where’d U Go, remix officiel pour le king trap RL Grime ainsi que The Glitch Mob et sortie d’un premier EP, le jeune américain n’a pas de temps à perdre. Il a également commencé à tourner très vite en support de gros noms de la scène comme Rezz, Ekali et le duo canadien Zeds Dead. La fin d’année a également été fructueuse puisque celui-ci a déjà sorti ses premiers articles de merchandising avec un sweat et 2019 s’annonce déjà sous les meilleurs auspices puisqu’une collaboration avec Kayzo est dans les cartons. En bref, une communication mystérieuse et maîtrisée sur un créneau porteur et 1788-L a de beaux jours devant lui.

Ben Böhmer

Le réservoir allemand en deep house est décidément inépuisable comme le prouve la montée en puissance du jeune producteur de Berlin Ben Böhmer.  Ses premiers remixes sur Soundcloud remontent à près de 6 ans et dénotaient déjà par un sens aigu de l’atmosphère et un gros travail sur l’ambiance des tracks qui sont sa marque de fabrique. Après plusieurs sorties sur le label « Ton Töpferei », celui-ci débarque en 2017 sur Ajunadeep sur l’EP Explorations 4 mettant en avant des jeunes talents. Cette première étape lui a permis de franchir un cap et de s’installer sur le label du mythique trio anglais Above & Beyond. En effet en 2018, le producteur berlinois sort deux excellents EP : Morning Falls et Dive, se distingue en remixant Above & Beyond, Lane 8, Jan Blomqvist ainsi qu’en étant présent sur deux compilations du label. Une année de folie qui s’est conclue en fanfare puisqu’il a pu mixer en ouverture d’A&B lors de la 300ème édition de leur fameuse émission de radio Group Therapy à Hong Kong, tout en étant intronisé par le trio lui même. Une année de folie qui en augure d’autres tant le talent du jeune DJ crève l’écran.

Ramona Yacef

Ramona Yacef. Retenez bien ce nom : la nouvelle protégée de Kerri Chandler risque fort de marquer 2019 de son empreinte. Pianiste depuis son enfance, sa progression récente l’amène à sortir des podcasts pour la très réputée Ibiza Global Radio, et même de sortir certaines productions sur Baile Musik. Désormais installée à Paris, Ramona compte bien faire de 2019 son année, après avoir déjà partagé l’affiche avec d’immenses têtes d’affiches comme Seth Troxler, Ricardo Villalobos ou encore Sonja Moonear. Preuve en est : son dernier set, enregistré spécialement pour Traxmag, est une perle de tracks disco, house et techno. À observer avec attention !

i_o

Autre talent au profil surprenant: i_o.  Il est Américain, il produit de la Techno mais c’est du côté de la scène Trance qu’il commence à se faire un nom. Bref, un parcours assez original pour un projet tout frais qui commence à développer son univers et se constituer une fanbase.  Le grand public ne le connaît pas encore mais en interne ils sont nombreux à d’ores et déjà miser sur lui ! En seulement quelque mois, il collabore avec Tommy Trash et No Mana mais est surtout signé chez mau5trap, A State of Trance, Spinnin’Deep ou encore Bite This. Les artistes et les blogs s’arrachent déjà ses tracks et autres mixs avec des guestmix pour Above & Beyond, Deadmau5 mais aussi des premieres de Billboard, Dancing Astronaut, Nest HQ et autres 1001 Tracklists. Le DJ/Hacker compte bien imposer son style Techno sur les mainstages dès 2019.

SKIY

Dans le domaine de la tech/deep house – difficile en effet de définir exactement les frontières de sa musique – il y a aujourd’hui des artistes comme Fisher, Solardo ou bien les désormais inévitables CamelPhat. Mais il y a aussi, en dehors des projecteurs, de nouveaux artistes qui émergent dans l’ombre des « géants » précédemment nommés. SKIY fait partie de ceux-là. En dépit de ses 50 000 fans sur Facebook, son nom n’évoque pas grand-chose. Pourtant, elle a récemment signé sur Heldeep (« Who Got The Keys ») et sur Spinnin Deep (« Quiggin »), un label sur lequel on la reverra sans doute. En effet, à l’instar, par exemple, d’une Nora en Pure, SKIY possède un style propre, agressif, et aisément reconnaissable avec une place prépondérante accordée à la basse et aux drums dans ses morceaux. A une époque où de plus en plus d’artistes féminins sont mis en avant sur la scène techno notamment, il n’est pas impossible que la scène house animée par des mastodontes comme Spinnin se dote de nouvelles figures de proue comme ont pu l’être Martin Garrix ou bien Michael Calfan. Le fait – très rare lorsque l’on parle du label hollandais – que SKIY incarne elle-même la cover de son dernier titre sur est peut-être un signe. Mais seul l’avenir confirmera si oui ou non si SKIY est capable de prendre l’envergure qu’on lui prédit.

Midnight Kids

Comment parler des espoirs de 2019 et ne pas parler des Midnight Kids ? Ces deux jeunes américains se sont fait connaitre il y a quelques mois déjà avec la sortie d’excellents remixes pour The Chainsmokers, Zedd ou encore Madeon. Oscillant entre différents styles musicaux allant de l’électro pop à un électro un peu plus dur et gras, les Midnight Kids ont commencé à surprendre tout le monde avec notamment la sortie de leur incroyable remix de ‘Phantom Part II’ de Justice. Leur premier single intitulé ‘Find Our Way’ a également détonné par la qualité de production du titre. Désormais programmés sur les plus gros festivals électro aux US et très souvent en warm up de gros artistes, les deux new-yorkais devraient absolument exploser sur le devant de la scène en 2019. Wait & see !

Ecstatic

Le duo néerlandais Ecstatic est un duo à surveiller. En signant chez le label belge Dirty Workz en 2017, Ecstatic régale par leur style unique très mélodique,créant une atmosphère planante comme en atteste leur premier single Underground. Grâce à ce premier succès, le duo performent dans les plus grands festivals hardstyle comme Defqon.1 ou The Qontinent. C’est d’ailleurs dans ces mêmes lieux qu’ils ont tournés le clip de Rise Up, un subtil mélange de douceur et de puissance. Pour 2019, Ecstatic tape fort avec la sortie de leur tout premier album, Change The Game (review ici). Un album qui se veut être à leur image : planant, épique et puissant. La touche si particulière du duo donne à la scène actuelle un côté rafraîchissant. Ecstatic est clairement le futur du hardstyle.

David Pietras

David Pietras commence doucement mais sûrement à se faire une place dans la scène EDM moderne. 2018 aura été une année révélatrice et d’une qualité remarquable pour le jeune producteur. Avec le retour des mélodies et des sonorités Progressive House sur le devant de la scène, le suédois (et oui, encore un swedish ! ) a un véritable coup à jouer. Ayant vu dernièrement ses productions & remixes sortir sur les plus gros labels du genre comme Axtone, Size, Protocol ou encore Phazing le label de Dirty South, David Pietras aura su montrer de quoi il était capable en implantant sa pâte dans un genre une nouvelle fois en pleine ébullition. Souvent accompagné de son ami Corey James sur bon nombre de morceaux, 2019 s’annonce une nouvelle fois sous les meilleurs hospices pour le jeune David qui possède un catalogue d’ID’s bien conséquent. Mention spéciale pour son titre avec Marcus Santoro qui s’annonce grandiose.

Oliver Smith

On conclut cet article par un artiste qui est loin d’être un nouveau sur la scène mais qui d’après nous va franchir encore un palier en 2019. Oliver Smith a été une des premières signatures d’Above & Beyond sur leur label Anjunabeats et est le seul producteur à être présent sur l’ensemble des 13 éditions de la compilation annuelle ‘Anjunabeats Volum’. Ca vous pose déjà une carrière. Mais en 2018, on a eu droit à une vraie pépite de sa part comme on en voit peut avec ‘Lovingly’, l’un des plus gros succès du label de l’année. Il a également eu la charge d’assurer le mix de la compilation Anjunabeats Worldwide 08. Une année pleine pour lui, et une année 2019 qui a déjà bien commencé pour lui puisqu’il a eu l’honneur d’inaugurer le catalogue du label avec ‘Solina’. Alors qu’il était déjà présent l’an dernier sur la première scène de l’histoire d’Anjunabeats à Tomorrowland et qu’il est régulièrement au line up de leurs différents event à travers le monde, on est convaincu que Above & Beyond vont continuer à le pousser sur le devant de la scène Trance pour en faire définitivement un incontournable.

L’équipe Guettapen

Bulbi
Responsable Interviews