Vague de chaleur en vue avec l’exceptionnel EP de SG Lewis & Tove Lo

SG Lewis est décidément bouillant cette année. Entre le lancement de son label ‘Forever Days’ et ses premières releases, le british est dans une forme olympique. Enfin, le sujet n’est pas là.

Vous aimez la chaleur ? La musique qui vous fait ressentir que l’été approche à grands pas ? L’ambiance suintante d’un club en ébullition ? Et bien vous allez être servis. On le sentait venir depuis quelques mois déjà. SG Lewis et Tove Lo, teasaient sur leurs réseaux sociaux respectifs le fait de travailler ensemble sur de nouveaux morceaux. L’hiver et le printemps passent, le duo finit par sortir du silence pour nous dévoiler un EP à la hauteur des attentes.

Composé de 4 morceaux, les deux artistes n’ont pas chaumé pour nous pondre cette belle petite tuerie. Comme son nom l’indique, ‘HEAT‘ donne chaud, très chaud. La vibe club qui en ressort est véritablement exquise. Une ambiance qu’SG Lewis et Tove Lo ont parfaitement travaillée sur leurs réseaux sociaux avec notamment un côté sexuel pleinement assumé. 

Le morceau éponyme donne clairement le ton avec une production club très old school. En y incorporant quelques éléments acides ainsi que ce synthé ô combien efficace, ‘HEAT‘ est un pur hit dans l’âme. ‘Busy Girl’ est sur la même longueur d’onde. En s’inspirant clairement d’un son typique des années 2000 et notamment du fameux ‘Yeah Yeah’ de Bodyrox, ce morceau est de nouveau terriblement efficace. Le refrain, notamment, risque de résonner en boucle dans certains clubs.

Dans un style dans lequel on reconnaît de nombreuses sonorités typiques du Britannique, ‘Let Me Go OH OH’ est un superbe morceau très aérien. Mention spéciale pour ces synthés qui ne sont pas sans nous rappeler les anciens titres de Sam Lewis. Enfin, on vous a gardé le meilleur pour la fin. ‘Desire’ sonne comme un véritable anthem taillé pour les clubs et open air.

En augmentant quelque peu le tempo, SG Lewis & Tove Lo réussissent sans aucun doute à délivrer l’un des morceaux de l’été 2024. Très baléaric dans ses sonorités, cette production est un véritable bijou. Le piano ainsi que les synthétiseurs qui l’entourent sont divins, tout bonnement divins. Oui, c’est un coup de cœur dans les règles de l’art.

Le duo l’avait annoncé, il n’a pas menti. C’est vraiment un magnifique EP qui colle merveilleusement à l’arrivée de l’été prochainement (c’est mal parti). 

You'll see me crying while dancing.