I Hate Models déprogrammé d’un festival pour sa venue en jet privé, l’artiste répond à la polémique

Les festivals français se mobilisent de plus en plus quant à l’impact écologique de leur événement. C’est le cas du festival Le Bon Air à Marseille qui vient à l’instant d’annoncer qu’il déprogrammait la star française I Hate Models à cause de son déplacement en jet privé. Prévu ce week-end, le festival s’est exprimé sur son engagement dans un long post Instagram.

D’un côté, on ne peut que les féliciter d’essayer de réduire l’empreinte carbone du festival, de l’autre, comment expliquer à ses festivaliers qu’ils payent la même chose, en enlevant quasi la plus grosse tête d’affiche du festival. Quoi qu’il en soit, il sera remplacé par l’artiste néerlandaise KI/KI qui assurera le closing.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. I Hate Models vient à l’instant de répondre à la polémique via une story postée sur son Instagram. Selon lui, et ayant 2 dates le même jour, il a tout fait pour pouvoir se rendre au festival, quitte à payer son propre jet privé et racheter les émissions de CO2. Mais sans vol commercial disponible pour l’amener à temps pour son set au Bon Air Festival et après un imbroglio avec le festival, les organisateurs ont finalement décidément de couper court aux discussions avec I Hate Models et son management et ainsi annuler brutalement la prestation du français.