Tiktok répond à Universal Music, après avoir retiré son catalogue de la plateforme chinoise

Mandatory Credit: Photo by Rafael Henrique/SOPA Images/Shutterstock (13842453an) In this photo illustration, a woman's silhouette holds a smartphone with the TikTok logo in the background. Illustrations in Brazil.

Le plus grand détenteur de droits musicaux au monde vient d’annoncer que le nouvel accord espéré avec TikTok n’a pas abouti. Impossible d’imaginer l’application sans musique. Pourtant, au 31 janvier 2024, cette absence de renouvellement d’accord risque d’avoir un impact certain côté business, mais aussi côté expérience utilisateur. Et au-delà de l’aspect économique, c’est la place des artistes qui a été discutée. Malgré tout, Universal Music Group (UMG) a bien conscience que cela ne représente pas un danger pour la compagnie.

Aujourd’hui, pour illustrer à quel point TikTok rémunère peu les artistes et les auteurs-compositeurs, malgré sa base d’utilisateurs massive et croissante, ses revenus publicitaires en augmentation rapide et sa dépendance croissante à l’égard du contenu musical, TikTok ne représente qu’environ 1% de nos revenus totaux.

Universal Music Group

Parmi les artistes impactés, on retrouve The Weeknd, Drake ou encore Taylor Swift, et côté électro, des artistes comme Martin Garrix, DJ Snake, Zedd, Agoria et on en passe. Et si Universal Music Group ne semble pas être intimidé, le géant qu’est devenu TikTok aurait tenté de le déstabiliser. Alors que les négociations se poursuivaient, la plateforme a supprimé la musique de certains artistes en développement. Mais en prenant soin de garder sur la plateforme les stars mondiales qui attirent le public. La relation s’est donc envenimée davantage.

En fin de compte, TikTok essaie de créer une entreprise basée sur la musique, sans payer la juste valeur pour la musique.

Universal Music Group

Universal Music a également publié une lettre ouverte. L’entreprise y détaille les raisons pour lesquelles les négociations n’ont pas abouti. Dans cette dernière, elle indique avoir « fait pression » sur TikTok concernant 3 sujets : une compensation appropriée pour les artistes et auteurs-compositeurs, la protection des artistes humains contre l’IA et la protection en ligne. Vous pouvez la retrouver en intégralité sur le site internet musicbusinessworldwide.com.

Après les déclarations du groupe Universal, la plateforme chinoise a décidé de réagir à cette décision :

C’est triste et décevant de la part de Universal Music Group de mettre leur propre avidité devant les intérêts de leurs artistes, auteurs et compositeurs.

Malgré la fausse explication d’Universal, le groupe a choisi de quitter le support incroyable que peut apporter notre plateforme avec plus d’un milliard d’utilisateurs, et qui sert à promouvoir et faire découvrir gratuitement leurs talents.

TikTok a été capable de signer des contrats artistiques avec chaque autre label ou major. Clairement, le choix Universal ne les met pas leurs meilleures dispositions pour leurs intérêts, leurs auteurs et leurs fans.

Communiqué de presse de TikTok
Marti
Votre franc-comtois favori. Heureux de partager avec vous cette passion pour la musique électronique, que ce soit ici ou ailleurs !