Fred Again.. dévoile son fantastique univers électro/pop dans son tout nouvel album

Déjà évoqué précédemment par nos soins, Fred Again… est sûrement l’un des artistes de cette année 2021. Et ce, pour plusieurs raisons. Le jeune britannique a explosé aux yeux du monde avec son titre ‘Marea‘ (là aussi dans la course du morceau de l’année). En collaboration avec The Blessed Madonna, les deux artistes ont réussi à exprimer musicalement ces émotions ressenties lors du déconfinement mondial et du retour des premiers événements.

C’est avec son dernier album ‘Actual Life (April 14 – December 17 2020)‘ que l’on a pu découvrir l’univers électro/pop et toute l’étendue de l’immense talent du Britannique. On vous conseille fortement d’écouter ce petit bijou si vous ne l’avez pas encore fait. La beauté de morceaux comme ‘Kyle (I Found You)‘, ‘Angie (I’ve Been Lost)‘ ou encore ‘Julia (Deep Diving)‘ vous immergeront dans l’univers torturé et mélancolique du producteur de ‘Marea‘. Fred Again… est beaucoup plus qu’un simple producteur. Il est un véritable passionné de musique et un grand musicien qui transmet toute sa passion à travers différentes histoires qu’il raconte en vidéo et en description de celles-ci. En témoigne son incroyable live session de son tout dernier album :

On l’attendait donc avec une grande impatience, notre petit Fredo sort son nouvel album seulement 7 mois après son dernier excellent opus ‘Actual Life (April 14 – December 17 2020)‘ (qui a cumulé plus de 110 millions d’écoutes sur Spotify). Grande performance donc du brit’ qui dévoile une nouvelle oeuvre avec pas moins de 16 morceaux. On découvre là encore une harmonie et une osmose remarquable entre chaque morceau. On sent que Fred Gibson (aka Fred Again..) a atteint un nouveau cap dans sa qualité de production. Si vous le suivez via ses réseaux sociaux et notamment Instagram, vous avez pu remarquer qu’il met un point d’honneur à expliquer le processus de production de chacune de ses productions.

Dans cette ‘Actual Life 2’, on sent un Fred encore plus fragile. Les émotions semblent étonnamment démultipliées ici. Alors que son prédécesseur traitait des relations perdues à cause de la pandémie, cette nouvelle histoire se veut plus touchante et plus intime avec la perte d’un être aimé. Plutôt que de le voir comme une suite de singles, cet album est à écouter comme une histoire page après page.

De ‘Catrin (The City)‘ à ‘Tate (How I Feel)‘ en passant par ‘Kahan (Last Year)‘ et ‘Roze (Forgive)‘, Fred exprime de manière plutôt explicite comment faire face à cette rupture. C’est à travers de belles productions piano et break-beat que l’on arrive à ressentir tout ce poids et cette peine qui pèse sur les épaules de notre Fredo. On notera également ces ambiances ambiant qui reviennent souvent et amplifiant cet univers dramatique. ‘Hannah (The Sun)‘ fait quelque peu office de transition. Le soleil est représenté comme une certaine renaissance ici, il représente également la force de l’esprit saint qui inonde et ordonne la création après tout ce temps baigné dans la solitude et la tristesse. “We gon’ make it through » rappel ‘Carlos (Interlude)‘, motivant le producteur à aller de l’avant.

I’m ready to feel

Fred Again dans ‘Faisal (Envelops Me)’

Fred reprend goût à la vie au fur et à mesure que l’on avance dans l’album jusqu’à la superbe ‘Billie (Loving Arms)‘ qui est un véritable hymne à la joie et aux moments conviviaux. Sortie au début de mois de septembre dernier, ce titre aura bercé notre fin d’été et gardera toujours une saveur particulière. Malgré tout, le british est bien conscient que ces moments de joie ne seront pas éternelles (un peu dépressif sur les bords notre Fredo). Avec ‘Mollie (Hear Your Name)‘, le producteur trouve la paix et essaie d’aller de l’avant tout en acceptant le fait qu’il est parfaitement normal de ressentir tout ça.

Vous l’aurez compris, Actual Life 2 est un véritable livre ouvert. Fred Again.. se dévoile au monde entier et n’a aucune gêne à exprimer ses émotions au travers de superbes productions qu’il raconte avec brio. C’était dans un peu le cas avec Actual Life (part1), ça l’est encore plus sur cet opus. On est vraiment impressionné par la capacité du Britannique à rester dans une justesse technique toujours aussi bien maîtrisée, sans pour autant s’égarer dans un album mielleux et sans histoire. Chapeau l’artiste !

Ruben
Responsable House / Progressive House