Kasztan nous transporte avec son nouveau morceau, ‘Moonriser’

Guettapen est toujours fier de vous présenter les pépites qui feront la musique électronique de demain. Aujourd’hui, focus sur Kasztan. Si le nom ne vous dit rien, l’intéressé n’en est pas à son premier projet dans le domaine de la musique électronique. Ancien musicien live des groupes STAL ou encore M83, le producteur a décidé de se lancer en solo pour montrer de quel bois il se chauffe. Le projet Kasztan (du polonais, signifiant châtaignier, un arbre cher à sa femme, ndlr) permet au franco-polonais de faire une excursion du côté de la Melodic House/Techno. L’année 2021, marquée par le COVID, a été celle de l’émergence du projet avec un EP-3 tracks (‘Rare-Earth Elements’) en septembre. puis ‘I Can’t’, le 28 octobre dernier. Un petit aperçu du talent s’impose :

Le musicien revient aujourd’hui avec la sortie de ‘Moonriser’. On remarque d’emblée que Kasztan s’est appuyé sur le fait de construire quelque chose de progressif et crescendo. Ainsi, les nappes mélodiques s’installent sur une instrumentale hybride mêlant sonorités post-rock, ambient, et 16-bits. Des choeurs et kicks s’adjoignent à la composition, et participent à accentuer ce caractère crescendo. On obtient alors un morceau très downtempo au vocal hypnotique. Le track se termine sur une touche émotionnelle par ailleurs très agréable. De très bon augure pour son EP à venir en janvier 2022 !

Kasztan fait donc partie de cette caste de producteurs qui privilégient les bleeps et la mélodie type ambient aux sonorités big room. Il se rapproche donc de musiciens comme Lawrence Hart, HAELIUM, ou encore Rival Consoles. Des musiciens qui misent sur l’ambiance, l’expérimental, et les émotions véhiculées par la production. A suivre !

Amine
Responsable Tech House. Aficionado de grooves endiablés et de douceur mélodique. DJ à mes heures perdues, un set ou stream tourne toujours pendant ma journée.