Récap : Retour sur l’Exit Festival en Serbie

La ville de Novi Sad est devenue capitale de la musique le temps d’un instant. L’Exit Festival s’est achevé en beauté le week-end dernier et nous avions la chance d’être présents pour le tout premier festival Européen de grande envergure. Plus de 180 000 personnes sont venues célébrer ce 20e anniversaire si attendu. Quel plaisir nous avons eu à retrouver les événements. Retour sur ces 4 jours hors du commun.

Le line up

Il faut savoir avant tout que l’Exit regroupe plusieurs styles musicaux. Vous pourrez entendre du Rock, du Reggaeton ou encore du Metal. Il y a une vraie diversité musicale. Mais nous avions également le droit à une sélection d’artistes de musique électronique d’une grande qualité. David Guetta, DJ Snake, Robin Schulz, Paul Van Dyk, Amelie Lens, Charlotte de Witte, Nina Kraviz, MEDUZA, ARTBAT, Solomun pour ne citer qu’eux. Malgré certaines annulations, on salue la réactivité des équipes de l’Exit qui ont su faire face avec des remplacements de dernière minute et maintenir un show de qualité.

Le lieu

Exit Festival
Marko Ristic

L’Exit Festival se déroule au sein de la forteresse de Petrovaradin, un lieu chargé d’histoire sur les rives du Danube. Ce sont en tout 16 scènes qui sont réparties dans l’ensemble de la forteresse. Vous vous prendrez au jeu de vous aventurer sur les murailles pour rejoindre les différentes stages. Parmi ces scènes, les plus imposantes étaient la Mainstage et la MTS Dance Arena qui regroupaient à elles deux la majorité des Headliners du festival. Mais les autres scènes n’avaient pas à rougir, notamment la No Sleep Novi Sad qui accueillait 999999999 live, François X, Eelke Kleijn, Agents Of Time ou encore Patrice Baumel.

Les différentes scènes sont essentiellement constituées d’écran à LED. Peut-être parfois un peu trop classiques, mais la beauté naturelle du lieu compense largement ce petit défaut.

Exit Festival DJ Snake
Mainstage
Exit Festival Dance Arena
MTS Dance Arena
Exit Festival No Sleep
No Sleep Novi Sad

L’organisation

Exit Festival

Après 20 ans d’existence, le festival a acquis une expérience lui permettant d’imposer un niveau d’exigence considérable. Malgré quelques petits défauts, le festival s’appuie sur une certaine rigueur. Un très grand point fort concernant l’organisation concerne les procédures mises en place pour faire respecter les règles sanitaires. L’Exit a travaillé dur pour relever le défi et proposer un protocole qui soit à la fois en accord avec le plan juridique et réaliste pour les festivaliers. Un test PCR négatif était requis pour entrer dans le pays. Pour rejoindre le festival, il fallait présenter un certificat de vaccination ou un test négatif avant de récupérer son pass.

On note cependant qu’il était difficile de circuler sur la MTS Dance Arena lorsque les headliners performaient. La scène se situant entre deux murailles de la forteresse, l’espace disponible devient très vite limité. L’Exit Festival a la particularité de programmer les artistes jusqu’à des horaires très tardifs. Danser devant le set de Nina Kraviz à 8h du matin est tout à fait normal ici. En Serbie, le soleil se lève très tôt. Dès 4h du matin, vous pouvez apprécier le lever du soleil sublimer la forteresse. Pour les plus téméraires, des Afterparties débutaient des 7h du matin jusqu’à des horaires insoupçonnés.

Le public / L’ambiance

Exit Festival Dance Arena

Très gros point fort de l’Exit Festival, l’ambiance hors du commun. Un sentiment sans doute altéré par le fait que nous n’avions pas pu assister à de tels événements depuis 1 an et demi. Quoi qu’il en soit, l’ambiance était fantastique. Tout le monde semblait heureux de se retrouver après tout ce temps.

Malgré la situation sanitaire encore incertaine, le public était venu en masse. En majorité Serbe, mais on retrouvait un large public international. La moitié des festivaliers étaient venus de plus de 70 pays. Un très grand nombre français étaient d’ailleurs présent.

Les sets

David Guetta

Exit Festival Guetta

Le retour tant attendu du français dans les festivals européens. Nous espérions entendre un set Future Rave comme nous avions eu le droit lors de ses précédents livestreams, nous n’avons pas été déçus. Une ouverture avec le remix Future Rave de Titanium, pour enchaîner avec Impossible ou Kill Me Slow. Un vrai régal.

MEDUZA

Exit Festival Dance Arena

Le trio MEDUZA nous a délivré un set très axé Melodic Techno. Une grosse surprise, nous avons pu entendre un mashup de Lose Control avec Joris Voorn – Rio, Sam Paganini – Rave ou encore OXIA – Domino. Un set rafraîchissant pour le 3e jour.

Solomun

Exit Festival Solomun

Solomun clôturait le festival avec un set de 5 heures. Nous n’avons malheureusement pas pu le suivre jusqu’à la fin car nous devions prendre la route tôt le lendemain. Cependant nous avons tout de même pu apprécier 3 heures de son set. Ce set était pour Solomun de jouer ses nouveaux titres tel que son Dzelem, Dzelem qui est déjà culte.

Conclusion

L’Exit Festival était pour nous une véritable surprise. Le retour en festivals ne pouvait pas mieux commencer. Les artistes étaient au top de leur forme. L’organisation, malgré quelques légers détails mineurs, était très professionnelle. L’ambiance était tout simplement hors du commun. Bravo à l’Exit pour avoir pu maintenir cet événement malgré la situation actuelle et d’avoir montré au monde que le retour des événements est possible. Nous reviendrons, c’est certain.

Triou
Rédacteur Techno & Melodic Techno