Redécouvrez 10 des meilleurs crossovers entre Rap et Electro

La semaine dernière sortait ‘Brrr‘, collaboration au casting 5 étoiles ente Vladimir Cauchemar et Asdek d’une part, Laylow & Rim’K d’autre part. Une nouvelle occasion de voir se rencontrer deux mondes à la fois si éloignés et si proches. On parle bien sûr de la sphère électronique et du monde du rap et du hip-hop plus globalement. Si Vladimir Cauchemar, l’un des deux producteurs du morceau, est un habitué de ce genre de crossovers, il n’est clairement pas le seul à s’y être essayé dans la scène électronique. Chez les français, on pense évidemment à Tchami, qui s’est d’ailleurs fait un nom d’abord sur la scène rap français. Il a en effet composé des morceaux pour des artistes comme Vald, Tunisiano, Akhenaton, Keny Arkana et bien d’autres. On vous laisse fouiller le répertoire de la SACEM pour les plus curieux d’entre vous…

Mais de l’autre côté de l’Atlantique, on est aussi friand de ce genre de ponts entre les deux mondes. Les deux plus grands amateurs de l’exercice sont probablement Skrillex et Diplo. Diplo jouant lui-même d’ailleurs régulièrement du rap français dans ses sets lorsqu’il vient nous rendre visite.Tout ça nous a donné envie de nous replonger dans les morceaux faisant le liant entre rap et electro qui nous ont marqués. On a volontairement mis de côté des titres comme le remix de Steve Aoki sur ‘Pursuit Of Hapiness‘ de Kid Cudi ou ‘Turn Down For What‘ et son petit gimmick vocal de Lil’ Jon. Morceaux évidemment inoubliables qui méritent d’être cités dans cet article, mais on se concentrera sur des « vraies » collaborations plus poussées entre le producteur et le rappeur.

Vladimir Cauchemar & Vald – Elevation

Pour débuter la sélection, obligé de démarrer par LE spécialiste du genre en France en ce moment, évidemment M. Vladimir Cauchemar. Il a produit pour Orelsan, Caballero & Jean-Jass, Seth Gueko & Freeze Corleone, Lomepal, Romeo Elvis… La liste est longue ! Mais la collaboration qui nous a le plus marqués de notre côté c’est celle avec Vald. Vald / Vlad, rien qu’à l’oreille la collaboration sonne comme une évidence. Et quand les deux artistes ont tous les deux des univers aussi délirants et absurdes, ça ne pouvait que matcher. Le résultat c’est ‘Elevation‘, avec un clip évidemment assez barré, un morceau énergique sur fond de flûtes chères au squelette. A noter également un remix de Basstrick absolument explosif de ce morceau.

Skrillex & Rick Ross – Purple Lamborghini

Côté US, on vous l’a dit en intro, parmi les spécialistes de l’exercice Electro / Hip Hop, il y a M. Skrillex ! Et dans le genre il nous a produit l’un de nos morceaux favoris avec la bombe ‘Purple Lamborghini‘. Au micro ? Ni plus ni moins que monsieur Rick Ross. Dans le clip ? Jared Leto en Joker, le morceau étant sorti en 2016 sur la Bande Originale du film Suicide Squad. Le morceau fait d’ailleurs plusieurs références aux personnages du film et a fait l’objet d’une nomination aux Grammy Awards. L’alliance du flow de Rozay et de la grosse instru Trap de Sonny Moore est parfaite, et on écoute encore régulièrement cette bombe aujourd’hui. Une réussite inversement proportionnelle à la qualité du film qu’elle accompagnait par contre, mais ça c’est un autre débat…

Flux Pavilion feat. Childish Gambino – Do Or Die

Clairement pas le titre le plus connu de la sélection, mais sûrement l’un de nos favoris. Il est l’oeuvre de Childish Gambino et de Flux Pavilion. Bien avant que le rappeur acteur sorte ton hit ‘This Is America‘, il avait en effet sorti en 2013 ‘Do Or Die‘ en compagnie de l’un des pionniers du Dubstep. Une alliance Hip Hop / Dubstep assez inédite qui fait encore son petit effet aujourd’hui.

Dans une interview pour le site musicfeeds, le britannique expliquait à l’époque qu’il voulait à la base simplement faire un remix pour Childish Gambino. Mais la connexion s’est tellement bien passé, et la production de Flux était tellement fraiche à ses yeux, qu’ils ont décidé d’en faire une vraie collaborations entre les deux artistes.

Diplo feat. Niska – Boom Bye Bye

Diplo a toujours été curieux et ouvert à tous les horizons musicaux. Preuve avec ses innombrables projets persos, allant même jusqu’à la country. Il est donc assez naturel de l’avoir vu s’intéresser notamment à notre scène hexagonale. Alors qu’il avait déjà pu travailler avec le rappeur MHD sur son album, il avait totalement pris Internet de cours lorsqu’il avait dévoilé sur ses réseaux sociaux une photo en studio avec un autre rappeur bien de chez nous, Niska !

Teasé en octobre 2017, le titre voit finalement le jour en 2019 et s’intitule ‘Boom Bye Bye‘. Diplo a depuis expliqué un peu plus comment cette rencontre s’est faite. « Niska est venu me voir un soir à Paris et nous avons posé un début de projet sur une boucle de piano que j’avais faite. J’avais seulement entendu parler de lui parce que ses morceaux étaient dans le top des charts français à cette époque. » Un an plus tard les deux artistes finiront par terminer cette collaboration improbable. Comme quoi le culot ça marche. On gardera de notre côté toujours en tête cette image totalement WTF d’une story de Diplo, en train de faire du cross en banlieue parisienne à l’occasion du tournage du clip.

113 feat. Thomas Bangalter – 113 fout la merde

Avant de s’exprimer sur le titre en lui-même, ce chapitre est l’occasion de redonner son crédit à celui qui aura été sûrement le premier à faire un pont aussi solide entre rap et musique électronique en France. On veut bien sûr parler du regretté DJ Mehdi. Producteur attitré du collectif Mafia K’Fry, il a été également un membre tout aussi actif du label Ed Banger. Il a ainsi aussi bien collaboré avec des légendes du rap français comme Booba, 113 ou Fabe que mixé avec des Busy P, Justice ou Cassius. DJ Mehdi incarnait ainsi à lui seul cette double culture, et dieu sait qu’il nous manques aujourd’hui…

Si l’on vous parle de lui c’est que, comme l’explique AP, membre du 113, dans cette interview, c’est grâce à lui que la connexion s’est faite entre Thomas Bangalter et le groupe originaire de Vitry-sur-Seine. ‘113 fout la merde‘ est le résultat de cette première incursion des Daft Punk dans le rap, et le morceau un vrai OVNI à l’époque. Voir Rim’K, AP & Mokobé poser sur une instru électro étant tout aussi inattendu que réussi, à une époque où les mélanges de genres était encore rares. Ce titre est évidemment aussi produit par DJ Mehdi, Thomas Bangalter étant venu assurer quelques arrangement et surtout délivré ce refrain au vocoder devenu culte. Vous pouvez le voir en studio dans cette vidéo travailler sur ce refrain d’ailleurs.

NGHTMRE & A$AP Ferg – Redlight

A$AP Ferg est coutumier de l’exercice. Le rappeur new-yorkais a notamment collaboré avec Skrillex ou encore Yellow Claw, mais pour nous c’est bien sa track avec NGHTMRE qui remporte la palme. Elle doit d’ailleurs une partie de sa petite notoriété à un jeu vidéo, Need For Speed en l’occurrence. Le jeu l’ayant en effet utilisée pour le trailer de son édition ‘Heat‘.

Avec ‘Redlight‘, NGHTMRE signe ici un banger Trap parfaitement calibré dont il a le secret. Il avait toujours rêvé de s’introduire dans le monde du hip-hop, et en particulier de travailler avec le MC du A$AP Mob. Ça lui aura pris du temps mais la réussite est pleine, du titre jusqu’au clip très stylisé.

Swedish House Mafia feat. Tinie Tempah – Miami 2 Ibiza

Si vous faites partie de la « génération EDM » qui a découvert la musique électronique à partir des années 2010, y a-t-il collaboration Rap/Electro plus iconique ‘Miami 2 Ibiza‘ ? La connexion suédo / britannique entre la Swedish House Mafia et Tinie Tempah s’impose comme une évidence tant le titre est encore aujourd’hui un hymne des mainstage. Pour nous, le réentendre en 2018, en live, à Miami, joué par la Swedish House Mafia elle-même, pour son grand come back, reste l’un de nos meilleurs souvenirs de festivals. Et dire que le titre a déjà plus de 10 ans, et oui !

Il aura en tout cas été l’un des premiers succès du groupe, avant ‘Don’t You Worry Child‘, ‘Greyhound‘ et ‘Save The World‘. Ces synthés trancy et ces lyrics comme une ode à la luxure et la fête entre Miami et Ibiza nous donnent en tout cas toujours autant envie de nous évader de la triste actualité pour aller retourner les clubs.

Tiësto & Diplo feat. Busta Rhymes – C’Mon (Catch’Em By Surprise)

Malgré la liste de ses projets longue comme le bras aujourd’hui, voir Diplo collaborer avec une des plus grosses stars de la scène EDM parait assez faible voire improbable. Il y a plusieurs années il a pourtant sorti un titre avec ni plus ni moins que Tiësto. ‘C’Mon‘ était l’un de nos titres Electro House favoris à cette époque. Clairement très loin du Diplo actuel, pour Tiësto c’était encore les débuts de son éloignement de la scène Trance.

Le titre a eu son petit succès, tellement qu’il est ressorti en version vocale. Avec, s’il vous plait, Monsieur Busta Rhymes. Légende du rap US au flow inarrêtable, Busta a posé sa voix charismatique sur la prod, et ça a apporté un vrai plus. A l’écouter, on se demande où il va chercher son souffle, mais ça colle bien à l’énergie du morceau !

A$AP Rocky feat. Skrillex & Birdy Nam Nam – Wild For The Night

Connexion franco-américaine cette fois avec d’un côté, Skrillex et A$AP Rocky. Deux poids lourds de la scène musicale US. De l’autre Birdy Nam Nam, groupe bien de chez nous, champion du monde de DJ en équipe aux DMC 2012. Skrillex a toujours été fan des petits français, remixant leur titre ‘Goin’ In‘ et leur donnant plusieurs coups de projecteurs sur ses réseaux sociaux et en les signant sur OWSLA. ‘Wild For The Night‘ est d’ailleurs en bonne partie basé sur ce remix.

Le morceau est sorti en 2013 en tant que single du premier album de A$AP Rocky et cumule plus d’une centaine de millions de streams signe d’un succès certain (double platine aux US). Il faut dire que c’est l’une des fusions les plus explosives des deux mondes, combinant les talents de rappeurs de A$AP et le dubstep ravageur de Skrillex.

Kanye West & Daft Punk – Stronger

On ne pouvait finir l’article sans parler de l’un des plus gros succès de l’histoire lorsqu’il s’agit de faire se rencontrer rap et musiques électroniques. D’un côté les Daft Punk, légendes de l’electro. De l’autre Kanye West, légende du rap US, talentueux rappeur et producteur. Le résultat, une reprise de ‘Harder Better Faster Stronger‘ sauce hip hop, avec ce sample parfaitement revisité.

Tube planétaire en 2007, le morceau gagne même un Grammy Award l’année suivante. Un moment historique pour les Daft Punk car il marquera leur première apparition télévisuelle, le duo arrivant par surprise derrière Kanye West dans leur fameuse pyramide pendant le titre. Le succès du morceau a été tel qu’il a été probablement le meilleur argument pour encourager les collaborations entre les deux mondes à l’avenir.

Autres titres notables : The Game & Skrillex – El Chapo / Vladimir Cauchemar & 6ix9ine – Aulos Reloaded / RL Grime feat. Big Sean – Kingpin / Big Flo & Oli, Petit Biscuit – Demain / deadmau5 feat. Cypress Hill – Failbait / Boys Noize feat. Snoop Dogg – Got It / Wax Motif & Diddy – Divided Souls / Mr.Oizo feat. Romeo Elvis – Pharmacist…

Bulbi
Responsable Interviews