Release : Michael Mayer remixe avec brio ‘Turning Tides’ de Moscoman

Ces deux noms peuvent vous paraître inconnus, surtout le second, mais il est de notre devoir chez Guettapen de vous les présenter. Commençons donc par Moscoman. Le DJ israélien, partageant sa vie entre l’Allemagne et son pays natal, fondateur de l’imprint Disco Halal, connaît un gros gain de notoriété depuis ces deux dernières années. En effet, ses sonorités techno orientées mélodies orientales ne laissent personne indifférent. De plus, il a sorti des morceaux sur de prestigieux labels, comme Correspondant (label dirigé par Jennifer Cardini) ou encore sur Diynamic l’année dernière. On se souvient encore de l’impact du track Song for Bourdain, playlisté par les plus grands. Il ponctue cette progression par un album, ‘Time Slips Away’, sorti cette année. Quant à Michael Mayer, nous vous en parlons assez fréquemment, dans la mesure où, en plus d’être un DJ et digger hors pair, il dirige ni plus ni moins que le label Kompakt Records. Ce label, qu’il a co-fondé, est une référence du marché qui accueilli tous les plus grands : Maceo Plex, Kölsch, Gui Boratto …

C’est donc avec excitation que nous découvrons que le boss de Kompakt, connu pour sa versatilité musicale, s’est essayé à Turning Tides, le morceau quelque peu expérimental de l’album de Moscoman. Il s’agit d’une jolie claque techno mélodique, disons-le. Car Michael Mayer réussit à conserver les sonorités orientales du morceau original, tout en y ajoutant ce twist un peu plus électronique ainsi qu’une atmosphère délicieusement rétro, qui rappelle un peu le travail de Krystal Klear, en moins punchy mais plus planant. Le tout donne un track parfait pour finir un set, les bras en l’air, le sourire jusqu’aux oreilles.

En définitive, Michael Mayer démontre par ce morceau qu’il n’y a pas besoin de spotlights permanents pour réussir. Seuls le travail et la constance de sa qualité de production lui permettent, par ce remix, de réaffirmer sa place de force motrice de l’industrie underground. On adore !

Amine
Responsable Tech-house