News : Le CEO de Live Nation prévoit une « solide saison estivale » en 2021

Les acteurs de l’industrie musicale ne semblent pas réussir à accorder leurs violons : alors que le co-fondateur de Lollapalooza, Marc Geiger, a dernièrement évoqué l’idée que les concerts / festivals pourraient ne pas revenir avant 2022, Michael Rapino, PDG de Live Nation défend une vision de l’avenir tout à fait différente. Si Live Nation a vu ses revenus s’effondrer au cours du dernier trimestre (une baisse de près de 100%), son PDG reste plutôt confiant et appuie sa thèse sur le comportement des différents acheteurs. Il cite :

« Nous restons convaincus que les fans reviendront aux événements lorsque cela sera possible en toute sécurité. Notre meilleur indicateur est le fait que les acheteurs conservent leurs billets, même lorsqu’ils ont la possibilité de se faire rembourser. À la fin du deuxième trimestre, 86 % d’entre eux ont conservé leurs billets pour les spectacles reprogrammés, ce qui démontre leur désir constant d’assister à des concerts à l’avenir malgré l’incertitude actuelle. Nos attentes pour une solide saison estivale en 2021 sont également renforcées par la forte vente anticipée de billets pour les festivals au Royaume-Uni l’été prochain ».

Cet optimisme n’est pas partagé par tout le monde. On a évoqué le cas du co-fondateur de Lollapalooza plus haut, on se rappelle également de la déclaration du fondateur du festival Glastonbury qui ne croit pas non plus à un retour avant 2022. Optimisme fondé ou de façade pour ne pas trop penser à comment Live Nation survivrait à une nouvelle année blanche ? L’avenir le dira.

Maele
Responsable Bass & Trap Music