Album Release : RAC raconte son enfance au travers de ‘Boy’

L’un des chouchous de l’équipe vient nous délivrer ce jour un album très personnel. RAC, déjà nominé aux Grammys, nous dévoile son 4è album studio BOY, après le dernier paru en 2017, EGO. 18 titres, près de 48mn qui signent l’arrivée de la maturité du producteur. Celui-ci déclarait :

«Cet album parlera de grandir et d’atteindre la maturité», écrit André Allen Anjos, alias RAC. «Je jouais des mélodies qui m’ont rappellé cette période de ma vie. Enraciné dans un sentiment de nostalgie, de douleurs de croissance et de maturité. C’est un sentiment insaisissable mais j’ai essayé de le capturer et finalement de le réinterpréter à travers ma musique».

Vous l’aurez compris : BOY prend l’essentiel de son inspiration dans l’enfance de RAC, lequel a été élevé à l’étranger auprès de parents missionnaires. Perdu entre les différentes langues auxquelles il fait face (portugais, anglais …), c’est à travers la musique que RAC s’exprime le mieux. Et pour raconter cette histoire, le producteur s’est entouré d’influences mais aussi de musiciens amis ou qu’il admire.

Pêle-Mêle, on retrouve ainsi les Louis the Child sur la très pop/feel good Passion,  Jamie Lidell sur Change The Story, ou St. Lucia sur l’outro aux allures 70s Better Days, ainsi que Minke sur la très mélancolique ballade Toulouse. Mention spéciale à l’excellente performance vocale de Phil Good (qui porte bien son nom…) sur Stuck On You ! Ces morceaux constituent aussi nos petits coups de coeur.

BOY est un album qui se savoure comme une cuillerée de miel : il est progressif, doux, et fait appel à nos plus tendres sentiments. Pour ce faire, RAC emploie des sonorités pop house, indie dance, nu-disco voire un peu rock qui fleurent bon le voyage dans le temps afin de nous transmettre son vécu. Et ça marche : les 48mn passent vite, très vite, à tel point que l’on veut se replonger dans ce film musical pour en tirer la substantifique moelle.

Voilà donc un joli projet qui voit le jour de la part de RAC. Si vous avez une petite heure à consacrer à une histoire, n’hésitez pas : elle vaut le coup d’être entendue.

 

Amine

Amine
Responsable Tech-house