Release : Dirty South – Little Devious EP [This Never Happened]

Dirty South, tout le monde l’aime dans l’équipe ! Des releases toujours impeccables et marquées, une image intacte de producteur assidu depuis des années et des albums toujours attendus. Aujourd’hui, le très prestigieux label This Never Happened honore l’australien avec cet EP 4 titres. Confirmant toujours son implication dans la Progressive House, adepte du hardware, le travail de l’artiste est défini par Lane 8 comme « le meilleur EP de sa carrière » pourtant vaste.

On commence par le morceau éponyme, « Little Devious », dont le lead tient sur 2 notes et est sublimé par le nappe haute à la texture old-school et noisy, qui est un club destroyer. « Space Between Us » est plus Progressive Minimale dans ses sonorités. Le lead est d’une simplicité redoutable de part son efficacité et l’arrangement du morceau en est vraiment le point fort, vraiment excellent morceau.

« Saint Brute » est quant à lui plus classique avec des éléments typiques de la Progressive que nous aimons. Plus que sur les autres morceaux, on sent Dirty South agir en live sur la musique pendant qu’il l’enregistre (écoutez le decay du synthé qui est vraiment vivant). Ca sent bon le son chaleureux du Moog et la modulation de pulsation de son onde carrée. Enfin, « Plectar » est le côté sombre de l’EP avec cette ambiance incertaine et ces drums pitchés de façon assez basses.

Lane 8 a-t-il raison ? Est-ce le meilleur EP de Dirty South ? En tous cas, il y a beaucoup d’arguments qui vont dans ce sens.

Beatport

Scorch

Scorch
Responsable Techno & Production