Free Download : Jack Ü – Mind (feat. Kai) Remixes EP [OWSLA]

Alors qu’ils sont en pleine production de leur deuxième album collaboratif, Skrillex et Diplo nous offrent un nouvel EP de remixes pour l’un de leurs morceaux phares. Après « Take Ü There », « Where Are Ü Now » et « To Ü », c’est à « Mind » de passer entre les mains de producteurs aux styles très différents triés sur le volet par les deux compères. Si l’original va dans une sorte de twerk mélodique très agréable sur lequel Kai et Skrillex posent leurs voix (c’est d’ailleurs le morceau préféré du producteur), nous en découvrons ici de très intéressantes réinterprétations.

Malaa

Le mystérieux producteur nous en délivre une version pour le moins épique. Si les breaks naviguent dans une ambiance chill à base de pads doux gonflés de reverb (ce qui est plutôt novateur dans sa discographie), les drops nous balancent les grosses basslines à mi-chemin entre bass house et g-house typiques de ses compositions. Définitivement un bon remix, bien que l’on sente qu’il a plus utilisé les éléments de l’original pour servir son style que le contraire.

Wiwek

Le fer-de-lance de la jungle terror nous propose une version pour le moins étonnante. On part dans un gros moombahton agrémenté des différents sons récurrents du hollandais, aéré par les breaks. Si l’on est amateur de son style, ce remix est un incontournable. Mais on ne peut s’empêcher de remarquer quelques défauts sur les breaks, comme trop souvent dans ses morceaux, les breaks n’offrent aucune progression notable, tout y est mis à plat sur un long build-up. De plus, était-il vraiment nécessaire de sur-pitcher les voix ? Pas sûr.

BASECAMP & Mark Johns

Belle collaboration de producteurs/interprètes (BASECAMP étant un collectif et Mark Johns une productrice qui pose sa voix sur tous ses morceaux), cette version met l’accent sur les voix, chantées par les remixeurs, avant de partir dans un drop breakbeat/drum’n’bass. Si les breaks offrent un rendu fabuleux, les drops sont bien moins intéressants, reprenant simplement le thème d’origine sur une autre rythmique.

Happy Colors

Après un excellent remix officiel pour « Roll The Bass » des Major Lazer, le producteur coup de coeur de Diplo vient arroser de sa sauce « Mind » pour un résultat tout à fait convaincant. L’original se retrouve ainsi remanié dans un moombahton posé à l’influence reggaeton. C’est dansant et agréable tout en étant innovant dans la discographie du Dominicain; un sans-faute !

Ekali & Gravez

Après leur très célèbre remix de « Threatz » de Denzel Curry, les deux excellents producteurs pour délivrer ce qui est sans conteste le meilleur remix de la compilation. Ils posent les voix sur une instru sombre avant de partir dans une trap lente, épurée, tendue et violente, maintenue par un thème à la flûte tout aussi lent. Rien à redire, c’est magnifique. A part une chose; c’est presque le même morceau que leur remix de « Threatz ».

Oshi

Si Diplo a eu droit à la participation de son producteur coup de coeur, il n’y a pas de raison qu’il n’en soit pas de même pour Skrillex. Il invite ainsi Oshi, jeune producteur de seulement 17 ans, sur l’EP. Il en délivre une version très mélancolique dans un cocktail d’ingrédients future bass et rap qui fonctionne à merveille. Chapeau !

Free Download sur jackuofficial.com

Pitt

agzguettapen
Responsable recherche et développement