Spotify augmente également ses tarifs aux États-Unis

On vous l’annonçait il y a quelques jours, Spotify augmentait ses tarifs en France. La raison évoquée : la taxe appelant « à la contribution des plateformes de streaming ». En effet, le gouvernement français avait validé cette taxe dans le projet de loi de finances pour 2024. Selon Spotify, cette taxe était la cause de la hausse des prix.

On apprend récemment qu’une hausse des prix surviendra aux Etats-Unis pour soi-disant, « pouvoir continuer d’investir et d’innover dans les caractéristiques de nos produits ». La hausse est également survenue sur 50 autres marchés. On ressent donc une certaine hypocrisie de la part de Spotify France et Antoine Monin, mais surtout de son discours victimaire, qui rejetait sur le gouvernement français la faute d’une hausse de prix déjà prévue à une échelle globale dans cette période inflationniste.

Cette taxe sur le streaming nous rappelle la triste taxe européenne sur les GAFA de 2017. Elle était supposée imposer les géants du numérique, Google, Amazon, Facebook et Amazon. Les GAFA, mécontents, avaient relevé leur prix sur le vieux continent. Au final, c’est le consommateur qui paye. Le schéma semble se répéter avec Spotify. Rien de surprenant, après avoir assuré la précarité des artistes, désormais, Spotify fait tout pour éviter des payer ses taxes.

Influencé par la Techno, la Trance et la Progressive, je vous partage ma passion pour la musique électronique. Retrouvez-moi en festival autour du monde!