Quand le géant Tiktok investit petit à petit le monde de la musique électronique

Dans un monde où tout le contenu de promotion se tourne vers le format porté par TikTok, il est compliqué d’agir autrement. Il y a quelques mois, nous vous parlions des dangers de la « TikTokification«  des contenus sur internet. Aujourd’hui c’est un autre sujet que nous allons traité : l’investissement financier important qu’est en train de mener le mastodonte chinois sur le milieu de la musique électronique.

Et quand on parle de mastodonte, on ne mâche évidemment pas nos mots. Il n’y a qu’à citer quelques chiffres mentionnés par le journal Libération pour représenter l’impact gigantesque que représente l’application : 1,7 milliard d’utilisateurs actifs dans le monde en 2022, 150 millions en Europe, près de 9 millions en France. Un chiffre d’affaires 2022 d’environ 9,4 milliards de dollars, 4,6 milliards un an plus tôt.

Depuis quelques mois, nous voyons clairement l’investissement massif qu’est en train de faire Tiktok sur le monde de la musique électronique. Le premier indicateur est le maxi partenariat effectué entre Tomorrowland et Tiktok à l’occasion de l’édition 2023. Dans le deal effectué avec le festival, le géant chinois pouvait officiellement diffusé le flux original du livestream sur sa plateforme et la chaine des artistes présents. Une grande première qui a du se budgeter correctement de la part du festival belge. Tiktok avait d’ailleurs un énorme stand à Tomorrowland (en backstage) pour recevoir les artistes et créer différents types de contenus (courts évidemment). Ils ont sorti les gros moyens.

Mais l’investissement du réseau social ne s’arrête pas à Tomorrowland. Il investit massivement sur les artistes. On pense à Alok, Steve Aoki, Dimitri Vegas & Like Mike, Afrojack et on en passe. Exemple ici avec la promo de Timmy Trumpet pour suivre son set à Tomorrowland, non pas sur le livestream de Tomorrowland, mais sur son compte Tiktok. Une opération évidemment mis en place par les équipes de Tiktok, et encore une fois, grassement rémunérée.

Tiktok créé également des contenus courts avec de nombreux artistes de la sphère électro. En témoigne cette vidéo plutôt gênante de Nina Kraviz, dans les studios de Tiktok, en train de chanter. On vous laisse vous régaler.

Et on vous l’annonce ce n’est que le début de l’investissement massif de Tiktok dans l’électro. Alors qu’Instagram, Facebook ou encore Twitter ont toujours été plutôt discrets sur cela (ou intelligemment fait), Tiktok sort ses gros sabots et ne cache pas son intention d’être l’un des prochains acteurs importants de ce milieu tant convoité. Alors, regarderons-nous désormais des livestreams sur Tiktok et non plus Youtube ? L’avenir nous le dira !