Spotify dévoile sa stratégie incitant les artistes à payer pour augmenter leur visibilité

Spotify

Alors que l’année dernière, Spotify dévoilait une nouvelle fonctionnalité proposant aux artistes de booster leur visibilité en leur reversant moins de royalties, la plateforme annonce le lancement sa nouvelle fonctionnalité promotionnelle. Nommée « Marquee », cette plateforme, actuellement en bêta testing, propose aux artistes de payer pour gagner en visibilité sur Spotify. Selon le site de Spotify for Artists, cette nouvelle fonctionnalité permet aux artistes de sponsoriser leur musique pour un prix de $0.50 à $0.55 par clic selon la spécificité de l’audience. La sponsorisation se présente sous la forme d’une pop-up apparaissant sur l’écran des utilisateurs Free et Premium montrant un intérêt pour la musique de l’artiste.

« Marquee est une recommandation sponsorisée en plein écran de votre nouvelle version aux auditeurs de Spotify Free et Premium qui ont manifesté de l’intérêt pour votre musique et ont le potentiel d’en écouter davantage »

Spotify

Ce fonctionnement n’est pas sans rappeler Facebook et l’acquisition payante, qui permet de cibler des audiences selon des critères prédéfinis. On se souvient cependant que suite à la mise en place de cette fonctionnalité, l’algorithme de Facebook a considérablement réduit la portée des publications organiques pour inciter les utilisateurs à payer pour gagner en visibilité. On est en droit de se demander si Spotify ne pourrait pas orienter sa plateforme en ce sens en réduisant la portée des musiques non sponsorisées.

Il peut être difficile d’imaginer un potentiel retour sur investissement en utilisant cette fonctionnalité. Avec un revenu estimé entre $0,003 et $0,005 par stream, un clic sponsorisé serait rentable s’il rapporte entre 100 et 167 écoutes à l’artiste. Avec cette nouvelle plateforme, Spotify semble être en mesure de tirer sa source des revenus à la fois des auditeurs et des artistes. De plus, pour de nombreux fans, il deviendra difficile de soutenir leurs artistes favoris qui devront débourser plus qu’ils ne gagneront avec un tel système.

C’est une fois de plus un coup bas de la part de Spotify pour les artistes indépendants. En faisant cela, la plateforme n’incite-t-elle pas les artistes à payer pour le travail qu’elle est censée faire ? Spotify abuse-t-il à nouveau de sa position ou sommes-nous dans un marché atteignant la saturation dans lequel il devient de plus en plus difficile de s’établir ?

Triou
Responsable Techno & Melodic Techno