News : L’album posthume d’Avicii voit finalement le jour

Ca y est ! Le tant attendu album posthume d’Avicii, intitulé sobrement ‘Tim’, sort officiellement aujourd’hui. Cet album a, comme a pu expliquer son père ou son label, été finalisé par de nombreux producteurs avec qui le suédois avait l’habitude de travailler. On pense notamment à Vincent Pontare, Salem Al Fakir, Joe Janiak, Joakim Berg ou encore Kristoffer Fogelmark qui étaient souvent crédités dans de nombreuses tracks du suédois. En étant honnêtes avec vous, cet article aura été l’un des plus durs à écrire tant le côté émotionnel rentre en compte. Bref, découvrez notre avis le plus objectif possible sur cet album !

Composé de 12 titres, cet album va faire beaucoup parler, et a énormément divisé les avis chez Guettapen. Après plusieurs écoutes concentrées, notre avis global est mitigé. Pour faire simple, on adore la moitié de l’album, l’autre moitié passe presque pour des projets mal finis.

En effet, certains titres de l’album sont absolument incroyables comme ‘SOS’, ‘Fades Away’, ‘Never Leave Me’, ‘Freak’ et ‘Peace Of Mind’. Et comment ne pas parler de son incroyable ‘Heaven’ en compagnie de Chris Martin le chanteur de Coldplay que l’on attendait tous depuis 2015, ou encore l’incroyable nouvelle version vocale de ‘Heart Upon My Sleeve’, titre déjà présent dans son album ‘True’, cette fois ci proposé par Dan Reynolds d’Imagine Dragons.

En revanche, l’autre partie de l’album parait presque cheap dans les arrangements. On va peut être vous paraitre très sévère mais certains titres n’ont même pas l’air terminés, sans véritable âme. Sans manquer de respect aux nombreux producteurs qui ont aidé à la création et à la finalisation de cet album, on ne peut pas s’empêcher de penser que la qualité de l’opus aurait été tellement différente en sa présence.

En revanche une chose est à noter et on a envie de dire que c’est une habitude pour un album d’Avicii : tous les vocaux de l’album sont absolument fantastiques. On y retrouve les fabuleuses voix de Bonn, Chris Martin, Dan Reynolds, Aloe Blacc ou encore Joe Janiak. Quel casting ! En revanche, un poil déçu de ne découvrir que 2 vocaux féminins sur les 12 titres de l’album. Les voix féminines ont dans le passé tellement bien collé au style du suédois. Mais ce n’est surement qu’un détail.

Pour conclure sur cet album posthume, on est évidemment conscients que cet album est avant tout émotionnel. Mais on l’attendait tellement que l’on ne peut cacher notre petite déception. Surtout quand on compare cet opus à ses albums ‘True’ ou ‘Avicii by Avicii’ où absolument tous les titres étaient incroyables. Quoiqu’il en soit, arrêtons de débattre et profitons des potentiels derniers titres d’un géant de la musique électronique. Merci Tim !

Itunes

Fabian Dori

fabiandori
Créateur et directeur de Guettapen