News : Le duo Dog Blood, aka Skrillex et Boys Noize, dévoile finalement son tout nouvel EP

Voilà déjà 5 ans (!) que le dernier EP du super-groupe Dog Blood constitué de Skrillex et Boys Noize est sorti, le désormais classique « Middle Finger Pt.2 ». Skrillex avait promis que le duo s’était concentré sur l’expérimentation en studio, voyons ce qu’il en est.

BREAK LAW

L’EP s’ouvre sur un imposant banger à mi-chemin entre house et trap, basé sur un sample lo-fi de chant probablement indien, découpé et boosté aux effets sur le drop afin d’en faire un puissant lead signé Skrillex, avant que les synthés granuleux de Boys Noize n’en remettent une couche. Propulsé par une rythmique breakbeat nourrie au 808 le titre est fluide tout en restant unique en son genre. Peut-être le meilleur de l’EP.

4 MIND

Ceux qui ont suivi le radio show de Skrillex sur Beats 1 savent qu’il est un fan de josh pan, louant son goût pour l’expérimentation et sa diversité, et la superstar avait grandement participé à l’explosion de sa popularité en signant la bombe « platinum », produite avec ses collaborateurs fréquents X&G (projet commun de Xian et Gaszia) sur OWSLA. Skrillex réunit donc toute cette petite équipe sur le titre « 4 MIND ». On reconnaît le sample vocal bien connu du titre « The Realm » de C’hantal sur le break, avant qu’un drop assez étrange basé sur un enchaînement de basses ne nous prenne à la gorge. On sent l’influence de « platinum » dans cette dynamique, mais l’idée est renouvelée pour un résultat bien différent.

KOKOE

Si « BREAK LAW » transpirait le style de Skrillex, c’est ici à l’Allemand de se mettre en avant au travers d’un titre techno endiablé. On retrouve le type de synthé psychotique typique du vétéran, alors que Skrillex disperse ses éléments de sound design dark au long du titre pour un sacré banger.

TURN OFF THE LIGHTS

Nous avions déjà parlé de la track dans l’article qui lui a été dédié, et nous sommes en toujours aussi fan. Son sound design haché prend encore plus de sens au sein de l’EP, et son côté un peu plus accessible en fait un excellent closer.

Le pari est réussi pour le duo, qui nous lâche un ovni dans le paysage house actuel. Rien à dire, bien que certaines dernières sorties de Skrillex nous a laissé dubitatif récemment, on le retrouve ici en pleine forme, poussé par un Boys Noize au top de sa forme. Notre seul regret serait de ne pas retrouver la prometteuse collaboration avec Ty Dolla $ign teasée à l’EDC.

iTunes

Pitt

Pitt
Rédacteur Bass Music